Partagez
 

 (intrigue) speed chase (elena)

Aller en bas 
AuteurMessage
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(intrigue) speed chase (elena)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(intrigue) speed chase (elena)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyLun 30 Déc - 19:20

Mais c’est quoi leur putain de problème à eux ?
Parce qu’il faut une raison, maintenant, pour qu’on s’en prenne à nous ?
C’est qui ces types ?
Qu’est-ce que tu veux que j’en sache. Laisse-moi le concentrer ! Pas le temps de parler.

Non, pas le temps de parler, même s’il s’agit d’une conversation avec soi-même (en quelques sortes). Sam détale comme un lapin dans les rues désertes et froides de Delray. Beaucoup de brume, et un genre de verglas qui l’a surpris dans le virage. Il dérape et glisse sur le flanc, étouffe un gémissement. Mais pas de temps à perdre. Ces mecs sont à sa poursuite. Il s’appuie de ses mains gelées et tremblantes, surtout parce qu’il est à bout de souffle, et se redresse. À peine le temps faire passer son tournis qu’il voit dans son dos les cinq gars dans leur déguisement stupides, armés de matraques et de barres de fer tourner à l’angle, foncer sur lui. Shit, shit, SHIT ! Pourquoi ces petits cons de pères fouettard sont à sa poursuite ? On pourrait appeler ça le karma, Sam se contente de se dire que la malchance l’a poursuivi depuis sa naissance, et qu’elle continue simplement aujourd’hui. C’est vrai quoi, personne n’a jamais eu besoin d’un prétexte valable pour lui casser la gueule, depuis qu’il est enfant. Il n’a donc pas demandé, quand il s’est fait encercler, une dizaine de minutes plus tôt. Il n’a pas demandé ce qu’il avait fait de mal, il a simplement eu un réflexe de survie. Il a donné un grand coup d’épaule à l’un d’eux pour le faire tomber, se créer un passage et il a commencé à courir.

Dix minutes plus tard, il a clairement épuisé toutes ses forces, y a plus que la peur pour le faire courir à travers ce quartier désert, au milieu des baraques en ruines, à travers le centre commercial abandonné. Cette même peur qui dégouline de son front, en même temps que la sueur d’un effort inhabituel et trop intense. Et ces types ne le laissent pas tranquille ! Ils n’abandonnent pas. Putain ils vont bien finir par se décourager, non ?

Il tourne à gauche. À droite. Saute par dessus la barrière moisie, traverse un jardin en friche, change de direction quand il entend un chien hurler du fond du jardin, passe dans un autre jardin, rejoint la route, évite les nids-de-poule. Les types sont toujours derrière lui et il peine à les distancer. C’est quoi le but de la manoeuvre ? Ça les amuse plus de le poursuivre à l’infini plutôt que de s’occuper d’une autre victime. Il se prend une poubelle, qu’il fait tomber et lui avec. Il se relève à nouveau dans un tas d’ordure, réussi à tourner dans une autre rue. Il se poste contre une façade, reprend son souffle bruyamment, se penche en avant, les mains sur les cuisses. Il va tomber dans les pommes. Laisse-moi faire, j’peux m’occuper d’eux. Non, il peut pas. Ils sont cinq. On est tout seul. Même si Sam n’est pas très sûr de combien ils sont dans sa tête, il sait qu’il n’a que deux bras et deux jambes. J’peux, j’te dis ! Non.

Il allait tourner dans une rue perpendiculaire quand il se cogne violemment contre cette fille. Elle est là, devant lui, prenant le chemin inverse. Sam la regarde deux secondes, les yeux ronds, en pleine hyperventilation. Mais il n’a pas le temps de dire un mot, ni même de l’éviter. Il se retourne précipitamment. Les pères fouettard arrivent juste dans l’angle. Putain ! Il ne réfléchit pas. Il attrape la fille par le poignet et l’entraîne avec lui dans la rue qu’il voulait suivre initialement. Dépêche-toi Qu’il expire au bord de l’agonie pour l’inciter à se mettre à courir. Mais elle a du mal à comprendre, manifestement. Dès que Sam la lâche pour aller plus vite elle ralenti. Il se retourne. Il pourrait la laisser à son triste sort. Il devrait. De toute façon, il insistera pas plus que ça. Pas plus qu’un : COURS ! Paniqué qu’il lui envoie avant de repartir en sprint. Elle le suit, il croit. Au moins, s’ils se font rattraper, ils seront deux à lutter.

Ça dure encore cinq minutes comme ça. Cette folle course-poursuite ne trouve pas de fin. Sam et l’inconnue traversent tout Delray. Faut prendre une décision. Parce que le gang est plus en forme qu’eux, en tout cas, ils le sont plus que Sam. C’est là qu’il voit la grande bâtisse. C’est la maison close, elle a assez fait parler d’elle pour la reconnaître, même s’il ne pense pas y avoir déjà mis les pieds.

C’est pas une bonne idée.
Pourquoi ?
Les gars d’Asie là, c’est là qu’ils sont.
Et ?

Sam tire la nana par sa manche. Viens. Ils partent à trottinant vers cette maison close. Sam ouvre la porte doucement, fait passer la fille devant lui, ferme la porte derrière eux, et se poste contre pour reprendre son souffle. Il en a la tête qui tourne.

Silence de mort. Ce n’est pas forcément rassurant. Sam s’attendait à des mecs, des filles, ce qui aurait pu leur permettre de se perdre parmi les clients, devenir invisible. Là, ils sont seuls dans le hall d’entrée. Il sait pas comment marche ce genre d’endroit. Ni même si à cette heure-ci, les services sont disponibles. Vaut mieux pas rester là. Conseille l’autre. Sam acquiesce, tout seul contre la porte et indique du menton à la fille l’escalier qui semble mener aux chambres privées. Il en profite pour la regarder un peu plus précisément, il n’a même pas pris le temps de voir qui il entraînait avec lui. Elle a un léger air familier, même s’il ne voit vraiment pas pourquoi. Il fronce un peu les sourcils et ouvre la marche, toujours un peu essoufflé, en grimpant sur la première marche. On ferait mieux de s’planquer dans une chambre. Il reprend son souffle. On regardera par la fenêtre s’ils s’en vont.

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Popescu
Elena Popescu

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : D'une délicatesse insurmontable qu'elle fait toujours preuve malgré l'étrangeté mis de côté, préservé. Et des regrets. De nombreux regrets à s'en cogner le crâne. Impossibilité de véritablement s'en sortir. Perfide qui a la drôle d'impression d'être minable. Elle est courageuse malgré tout. Elle avance, toujours, peu optimiste espérant ne jamais retomber dans ces filets. Elena, la véritable paumée. Talentueuse écorchée aux pensées saccagées. Condamnée à être d'une lâcheté sans répit. Pleurs interdites pour la poupée cendrée. #996699
abonnée absente
Messages / : 182
pseudo / : Lornae.
crédits / : Lo&old money.
(intrigue) speed chase (elena)  172748clubtattoo
Spoiler:
 

Points / : 23
avatar / : Scarlett Simoneit
âge / : vingt-sept années meurtries.
statut / : le cœur précieusement pris.
quartier / : à Delray. toujours dans sa caravane.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t865-elena-popescu#11897 http://crocodilegames.forumactif.com/t864-elena-popescu#11895 http://crocodilegames.forumactif.com/t852-aigle-luminescent

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyLun 30 Déc - 23:15

Que de problèmes ces temps-ci, putain. Quoi que non, en fait, ça dure depuis des années. Et ça n'est tout simplement pas prêt de s'arrêter. Alors ouais, il faut faire avec. Tu dois faire avec, Elena. Tu n'en as pas le choix. Il faut qu'elle se comporte comme tout Être humain. Du moins, il faut qu'elle en ait l'air. Parfois sourire, parfois pas. Parfois maudire parfois nuire. Parfois vouloir fuir puis s'rappeler qu'mis à part claquer, rien n'pourrait, de ce bordel-là, la sortir. Après tout, peut-être que ça pourrait faire plaisir à Seven. Après tout, c'est bien c'genre d'propos qu'il lui a sorti, il y a de ça quelques mois déjà. Des semaines ont passé et t'es encore là, à songer à ça ? Putain, Elena, faut qu't'oublies tout ça. Sinon jamais tu n'pourras vivre. Pas même continuer à survivre.

Les fêtes, parlons-en. Tandis qu'elle devrait être comme toute bonne mère auprès d'son fils, à le voir grandir, aimer l'observer sourire, faire de son mieux pour ne pas lui donner envie de partir, elle, elle reste plantée là. Seule comme à son habitude. Seule à s'dire qu'sa place n'est pas là. Mais en fait, ta place n'est nul part, ma chère. Ouvre tes putains de yeux. Ressaisis-toi. J'sais pas. c'est ce que dirait l'ancienne Elena, celle qui avait malgré tout quelques étoiles dans les yeux. Celle qui malgré tout avancer, sans se retourner. Celle qui a quitté cette ville, c'pays, abandonnant les siens pour fonder la sienne, sienne à laquelle elle n'avait jamais songé. Elle est belle, la mère pas fichue d'se contenter, n'serait-ce que d'jouer son rôle. Elle est belle, la mère qui, incapable d'se manger la vérité en face, a tout comme le père emprisonné d'puis des années, lâché ce qui aurait pu être son premier et dernier souffle.

D'accord, la période spéciale junkie à en couper la vie, à en mourir d'envie, à s'en cracher les poumons n'est plus présente. Et alors ? Alors elle continue d'poursuivre un chemin bien pourri. Chaotique. Elle le sait, Elena. C'même celle qui le sait le mieux. Mais elle n'a jamais été fichu d'véritablement vivre mieux. Et jamais ça ne sera le cas. Jamais. La preuve en est : quitter un pays qu'elle déteste pour au final ne pas avoir d'autre solution que d'y retourner des années après. Pitoyable, la poupée cendrée. Pitoyable, à en pleurer, à s'en demander si elle ne le fait pas exprès parfois, d's'enfoncer toujours un peu plus dans ces conneries-là. Putain, souris à la vie. J'sais pas. Fais quelque chose. Laisse-toi aller pour une fois. Profite. Fais de cette journée la tienne. Fais de cette journée de quoi être quelqu'un pour une fois.

Elle ouvre enfin les yeux. Et plutôt que de rester là à ne rien faire, elle prévoit d'sortir cette fois. Insupportée par l'enfermement dans sa caravane qui a risqué d'se faire exploser par son cher frère, elle ne peut plus s'laisser caresser - pour ne pas dire emmerder - par les pensées. Alors elle sortira et personne ne l'en empêchera. Cette fois, le monde sera à elle. Cette fois, elle admirera le ciel. Et tout ce que la Terre a de beau à offrir. Idioties. Mensonges. Grosses immondices. Elena, ne perd pas la tête, c'coup-là. Tu t'trompes tellement. C'comme si l'karma n'en avait pas fini avec toi.

Des pas. Sans avoir à les compter. Des pas. Sans avoir à songer au passé. Des pas. Sans avoir à s'demander si un membre de son ancienne famille désormais bien éloignée la croiserait. Des pas, en espérant que ça ira. Que malgré la solitude, des festivités, elle pourra en profiter. Pour finalement entendre de petits puis gros bruits. Putain. Qu'est-ce qui peut bien s'passer, là-bas. À peine à dix pas d'où elle s'situe, ça ne se stoppe pas. Sincèrement, il s'passe quoi ? Curiosité qui s'achève. Curiosité la poussant à approcher l'endroit. Même pas l'temps d'paniquer. Même pas l'temps d'comprendre qu'on lui choppe déjà l'bras. L'mec court alors qu'il est déjà suffisamment crevé comme ça. Enfin, ça s'entend. Bordel qu'est-ce qu'il en fait du bruit, d'ailleurs. Il f'rait mieux d'ralentir s'il veut tenir l'coup plutôt qu's'évanouir.

Incompréhension totale. Course - poursuite ou non, elle l'ignore encore - infernale. Mais elle continue. Elle persiste, donne tout comme si c'était sa dernière action possible. Cinq minutes à faire de son mieux pour au final s'retrouver dans un tel endroit. Putain, si elle s'était doutée qu'il l'emmènerait là, elle n'aurait peut-être pas accepté. Quoi que... Après tout, seule, qu'est-ce que tu veux bien pouvoir faire pour fêter, hein ? Puis les pseudo pères-noël à vous suivre qui n'avaient pas l'air sympathiques, du moins, pas prêts à t'donner un cadeau, ils t'auraient mené où eux ?

Elle profite de l'instant après être entrés pour prendre du repos. Non pas qu'elle en manque. Juste que pour une ancienne junkie, c'toujours compliqué d'y aller à fond. Et là pour le coup dans un tel endroit, vaut mieux y aller à fond, n'est-ce pas ? Elle ne dit rien, continue de le suivre comme s'il était le seul qu'elle pouvait encore percevoir dans c'monde minable. Puis décide de parler, une fois entrée dans l'une des chambres. « Oh. Sérieusement... Tu vas tout m'expliquer. » Pas le temps d'la jouer sympathique femme. Pas l'temps d'la jouer j'suis intéressée, j'voudrai faire ta connaissance. Ouais, non. Pas le temps. Absolument pas le temps. Et ça s'voit au regard qu'elle lance actuellement, s'demandant bien qui il est et pourquoi elle. Pourquoi pas une vieille retraitée qui passait dans l'coin. Pourquoi pas un radin qui n'avait rien d'autre à foutre d'sa journée que de s'éclipser dans une red room. Pourquoi elle.

_________________
AND CHERRY BURN.
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(intrigue) speed chase (elena)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(intrigue) speed chase (elena)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyVen 3 Jan - 0:06

Pas besoin de regarder par la fenêtre pour savoir qu’ils n’ont pas décampé. Ils hurlent des insanités qu’on entend même à travers les murs matelassés et l’ambiance feutrée. Sam accélère un peu la cadence pour se réfugier au plus vite dans une chambre, plutôt pressé d’être dans un espace close, en hauteur, loin de ces tarés. Ce n’est qu’une fois arrivé dans cette chambre de qu’il ose se détendre, même s’il entend toujours les gars gueuler par la fenêtre. Il fait quelques pas, toujours sans un regard pour son accolyte d’infortune. Il fonce jusqu’à la fenêtre et tire doucement un rideau, à peine, juste pour y passer un œil et se rendre compte que ces types sont encore en train de rôder autour de la maison close, armés de leurs barres de fer et de leur haine déplacée. Putain, c’est bien sa veine. Sam ferme les yeux, fait tomber de fatigue son front contre les fenêtres de cette teinte vieilie qui donne à toute la pièce une ambiance tamisée. Enfin sa respiration recommence à être normale. Il en profite pour tourner et se retrouver dos à la fenêtre, face au lit, face à cette nana qu’il a embarqué avec lui.

Elle a pas l’air sympa, et c’est sans doute la première chose qu’on peut se dire sur elle. Le côté tatouée, mauvais poil, teint terne. Oh. Sérieusement... Tu vas tout m'expliquer. Les premiers mots qu’elle sort sonnent acerbes. Sam ne répond pas immédiatement, il regarde le plafond, puis autour de lui comme pour se familiariser avec les lieux. Il croit entendre quelque chose. Pas ces zonards déguisés dehors, des bruits qui proviennent de l’intérieur de cette maison close. Ça l’occupe quelques secondes. Il oublie de répondre, et ne s’en rappelle que quand ses grands yeux se posent à nouveau sur la nana qui le fixe méchamment. Il hausse les sourcils d’un air entendu : Quoi, t’as pas remarqué les tarés qui nous poursuivaient ? Que TE poursuivait. Précise l’autre, dans un coin du crâne de Sam. Ok, peut-être bien qu’il n’avait pas besoin de l’embarquer dans cette histoire. Et peut-être bien que ces types l’auraient contourné et ne l’aurait pas emmerdé. Ok, peut-être que ça avait un côté rassurant d’avoir une personne en plus dans son camp. Et alors ? Ce sont ces mecs qui font chier tout le monde là, pour Noël. Ils se sont simplement… jetés sur moi. Sam n’aime de toute façon pas cette fête. Il ne l’a jamais fêté. Principalement parce qu’il fêtait Hanukkah, avant de pouvoir s’en souvenir. Depuis ses cinq ans ses fêtes d’hiver ne ressemblaient à rien d’autres que n’importe quel jour de l’année. Ah si, peut-être bien qu’un fois JJ lui a offert une bière pour le Nouvel An. Sam se décolle de la fenêtre, il n’est pas bien, vraiment pas. Alors il retire sa veste à capuche, son corps encore en surchauffe de l’effort trop intense fourni. Dévoile ses bras maigrelets, constellés des marques de ses piqûres quotidienne d’héroïne. Il a oublié de les planquer. Et là il sent encore le regard plein de jugement de la part de cette fille, il précise : Ils s’en seraient pris à toi aussi. Qu’il tente de la convaincre pour l’amadouer, ou plutôt, pour qu’elle arrête de le regarder de cette façon là. Il se dit, elle doit encore lui en vouloir pour le jogging forcé. Bref, il hausse les épaules, de toute façon elle est là maintenant.

Prudemment, il commence à faire le tour de la pièce, son hoodie sous le bras et curiosité ou parano, il ouvre un tiroir au hasard. En sort une armée de préservatifs qu’il lâche dans un sursaut comme s’il s’agissait d’une mauvaise blague, ou d’un truc dégoûtant. Malaise. Il allait se baisser pour les rattraper mais à nouveau, un bruit. T’as entendu ? Qu’il dit doucement. Son premier réflexe est de bondir à nouveau devant la fenêtre pour vérifier que les types sont toujours bel et bien dehors. Affirmatif. Alors, quoi ?

La porte de la salle de bain attenante s’ouvre à la volée. Une fille est là, et elle ne porte rien d’autre qu’un tanga en dentelle. Sam la regarde, écarquille les yeux, plante son regard sur le parquet, tétanisé. Oh, tiens, j’vous ai pas entendu entrer. Dit la fille d’une voix éteinte, peut-être un peu vague, fatiguée, fataliste. Une voix de pute quoi. Sam s’interdit même de penser à qui elle est, évitant encore tout contact visuel. J’savais pas que vous seriez deux. Là le regard de Sam se lève soudainement sur la nana qu’il a embarqué avec lui. Oh merde. Cette fille les prends pour des clients. Un genre de couple curieux, frustré ou… Merde ! Sam - toujours en évitant le regard de la prostituée - fonce vers la porte. Non on… on… on va… Il cherche ses mots autant que sa main cherche la poignée de la porte. Il l’entrouvre, prêt à se faxer dans l’entrebaillement pour disparaître comme le vent. Un type passe juste devant pile à ce moment là, et Sam croit avoir remarqué des dizaines de pieds différents qui se promènent dans tout l’étage.

Eh merde. Semble que les maîtres des lieux soient de sortie. Sans doute ces abrutis de Père Fouettards qui les ont rameuté ici. J’t’avais dit que c’était une mauvaise idée. Entre la prostitué et les psychopathe asiatiques tueurs d’enfants… la prostitué semble presque innocente. Alors Sam ferme la porte à la volée et se plaque contre d’un air apeuré. Il en profite pour lancer une oeillade à la fille ramassée dans la ruelle et lui fait un signe de tête pour lui signifier qu’il ne vaut mieux pas sortir. Les voilà tous les deux face à la prostituée à moitié nue. Voilà, maintenant que Sam a levé les yeux, impossible de les détacher de ses nibards là, juste devant lui. Il cligne plusieurs fois des yeux d’un air ahuri. Euh… oui on est… deux. Tu m’tues. Et voilà qu’il se marre, l’autre, dans sa tête.

@elena popescu

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Popescu
Elena Popescu

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : D'une délicatesse insurmontable qu'elle fait toujours preuve malgré l'étrangeté mis de côté, préservé. Et des regrets. De nombreux regrets à s'en cogner le crâne. Impossibilité de véritablement s'en sortir. Perfide qui a la drôle d'impression d'être minable. Elle est courageuse malgré tout. Elle avance, toujours, peu optimiste espérant ne jamais retomber dans ces filets. Elena, la véritable paumée. Talentueuse écorchée aux pensées saccagées. Condamnée à être d'une lâcheté sans répit. Pleurs interdites pour la poupée cendrée. #996699
abonnée absente
Messages / : 182
pseudo / : Lornae.
crédits / : Lo&old money.
(intrigue) speed chase (elena)  172748clubtattoo
Spoiler:
 

Points / : 23
avatar / : Scarlett Simoneit
âge / : vingt-sept années meurtries.
statut / : le cœur précieusement pris.
quartier / : à Delray. toujours dans sa caravane.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t865-elena-popescu#11897 http://crocodilegames.forumactif.com/t864-elena-popescu#11895 http://crocodilegames.forumactif.com/t852-aigle-luminescent

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyVen 10 Jan - 16:44

Il existait d'nombreuses situations chaotiques dans différents films. Tout comme des situations comiques où l'ironie du sort ne cessait de s'effondrer, assez constamment. Alors devoir être l'un des personnages principaux de ce genre de situation ? Elena n'y aurait jamais songé. Du moins, pas spécialement désiré ça à un moment d'sa vie. Après tout, sa vie ne se résumait à pas grand chose si on mettait de côté le bordel, les sentiments pitoyables, le piteux état d'il y a des années, le passé qu'elle tente d'gérer et qui r'fait malgré tout de temps à autre surface. Alors finalement, vivre cette situation, ça pouvait lui changer les idées, l'aider à se voir autrement. Se voir autrement, sérieusement ? Non parce que t'es pas du genre à traîner dans des coins du style, Elena. T'pas non plus du genre à vouloir plaire. Pas non plus du genre à être pris dans une course poursuite. Pas non plus du genre à t'laisser presque aller par un inconnu. Putain, Elena qu'est-ce que t'as foutu.

Vraiment pas le temps de penser. Vraiment pas le temps de réfléchir. Non, vraiment pas. En premier temps, vaut mieux qu'il réponde à sa question. Suffit d'voir l'regard noir qu'elle lui balance actuellement pour comprendre que si c'n'est qu'un jeu, elle n'trouve vraiment pas ça drôle. Elena, figure-toi qu'c'est loin d'être un jeu. Qu'au contraire, tu t'es fait embarquer dans une galère pas possible. Mais toute façon, t'as l'habitude, n'est-ce pas, d'être enfouie dans mille et une conneries, toi, hein, Elena. Puis tu sauras comment t'en sortir peu importe ce qu'il faudra faire. T'as toujours une multitude d'idées, c'pas maintenant qu'tu vas en manquer. Même si pour l'coup, ça risque d'être plus compliqué qu'd'habitude.

Apparemment, il n'était pas totalement bien en point, c't'inconnu. Alors, plutôt qu'd's'en prendre à lui, elle opte pour l'attente. Patience, Elena. Patience. N'l'insulte pas. N'tentes pas d'lui en mettre plein la figure. Attends qu'il t'réponde histoire d'savoir dans quoi il t'a embarqué, c'lui-là. Quelques minutes avant qu'il se mette enfin à expliquer brièvement ce qui s'passe. Et bordel, plus il parle, plus elle est dans l'incompréhension. Comment ça, des mecs qui font chier tout l'monde pour Noël ? Comment ça, des pères-noël qui s'sont jetés sur lui ? Sérieusement, dans quoi tu t'es embarquée, là. Elena aimerait partir mais plutôt que d'agir sans réfléchir, elle préfère observer par la fenêtre à son tour. Putain, c'quoi c'bordel ? Des gars déguisés, tous ridicules, à hurler. C'serait donc ces connards qui s'la jouent grands athlètes et l'ont mené jusqu'ici ? Bordel. Elle pose un second regard sur lui, s'demandant en quoi il peut avoir eu affaire avec ces personnes. C'vrai quoi. S'ils l'ont poursuivi, c'pas pour rien. Y a forcément une raison. « N'dis plus rien. J'veux rien savoir. Ni ton nom ni pourquoi t'as opté pour cet endroit. Rien. » quitte à devoir agir comme des personnes proches – ce à quoi elle s'attendait étant donné l'endroit dans lequel ils ont terminé leur course – autant ne rien savoir l'un de l'autre. Ce serait beaucoup plus facile pour elle de gérer de cette façon. Et peut-être pour lui, également.

Dès qu'elle le voit faire les cent pas puis lui demander si elle a aussi entendu les bruits et certainement les cris, elle ne préfère pas répondre. Se contentant de lui lancer un second regard, un peu moins agressif, cette fois, elle laisse l'une des prostituées faire son entrée. Eh merde, comme si c'n'était déjà pas merdique comme situation, va falloir incarner un rôle du mieux qu'on l'peut. Quand elle remarque qu'il tente de déguerpir, elle essaie d'avoir espoir tout en s'disant qu'c'est peine perdue. Bah oui, les autres étant plantés dehors en bas, Elena et cet inconnu s'sont carrément coincés eux-mêmes, là. Ils auront bien plus d'facilité d'les chopper maintenant qu'ils sont enfermés plutôt que s'ils s'étaient barrés en restant dans la rue. Elle n'savait rien d'ce gars mais avait déjà compris qu'il était loin d'être doué en prise de décision, ce qui lui faisait esquisser un léger sourire, presque comme si elle s'en moquait.

Elle vous prend pour un couple libertin ou autre connerie du genre, putain. Elena, t'as d'quoi incarner un rôle, là. J'sais pas si un jour t'as rêvé d'devenir actrice mais vaut mieux qu't'uses de ses talents. L'moment est venu pour. « Effectivement, nous sommes deux. Excusez-le, il ne sait pas véritablement comment agir et en perd toute notion de politesse dès qu'on entre dans ce genre d'endroits. » Il lui avait fallu que deux minutes avant d'se dire qu'il valait mieux faire semblant d'être avec lui afin d'éviter tout soupçon plutôt que d'essayer d'recommencer la course pour au final s'faire attraper tels de pauvres animaux inoffensifs. Elle ignorait si ça lui convenait. Elle ignorait si lui aussi allait jouer le jeu autant qu'elle le pouvait. Mais ça demeurait être le seul moyen de s'en sortir, pour l'instant et elle trouvait ça plus ou moins drôle, mine de rien. « Cependant, si le fait qu'on soit deux vous dérange, on peut toujours s'arranger. » que lance Elena, souriant de plus bel et n'ayant aucune crainte de regarder cette fille se présentant à eux. T'as pas l'choix d'toute façon, comme tu t'l'es toujours dit, il faut faire avec.

_________________
AND CHERRY BURN.
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(intrigue) speed chase (elena)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(intrigue) speed chase (elena)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyDim 26 Jan - 21:12

N'dis plus rien. J'veux rien savoir. Ni ton nom ni pourquoi t'as opté pour cet endroit. Rien. Décidément, cette fille n’est vraiment pas agréable. Sam s’arrête dans son exploration terrorisée de la pièce et lui lance un regard, et puis hausse les épaules. Ne rien dire, ça le va totalement, alors il répond d’un air las : Fine. Ils n’ont décidément pas besoin de se parler, simplement à attendre que ces types se tirent d’ici et après ils pourront partir chacun de leur côté, toujours sans échanger la moindre politesse. Ouais, ça lui va totalement. Finalement, aussi désagréable qu’elle puisse être, quelqu’un qui ne veut pas parler est le meilleure type de personne qu’il aurait pu embarquer avec lui. Même si elle a l’air de se dire qu’il a fait exprès de la traîner dans ce genre d’endroit. D’ailleurs, Sam n’est pas très sûr de quel est cet endroit avant de faire tomber une cascade de préservatif de différentes marques d’un tiroir. Et il a droit à une double confirmation quand une fille à poil sort de la salle de bain.

La nana, elle semble pas tellement impressionnée par cette prostituée qui se joint à la fête, et elle dénote face à la panique intérieure de Sam quand il s’aperçoit qu’ils sont piégés à l’intérieur. La fille se contente d’être là d’un air plus ou moins naturel, et de prendre les devants : Effectivement, nous sommes deux. Excusez-le, il ne sait pas véritablement comment agir et en perd toute notion de politesse dès qu'on entre dans ce genre d'endroits. Le regard de l’égyptien glisse jusqu’à cette fille. Elle t’a tué. se moque encore l’autre, de plus en plus amusé par cette situation. Sam penche légèrement la tête sur le côté, l’air de dire que c’est un coup bas. Et sans la quitter des yeux, il répond d’une voix morne : Et elle continue quand même à m’y traîner. Épouse indigne. Il est toujours collé à la glue contre la porte d’entrée alors que la prostituée leur fait un grand sourire à tous les deux, manifestement habituée à ce genre de situation. Genre, vraiment, on s’y habitue à ce genre de situation ? Cependant, si le fait qu'on soit deux vous dérange, on peut toujours s'arranger. Elle fait un geste de la main comme pour chasser une idée folle. Oh non, pas de problème. Vous z’avez bien réglé le bon montant ? Sam gonfle ses poumons d’air, particulièrement mal à l’aise, échange un regard avec son acolyte et hoche vivement de la tête. Oui, bah, oui oui… La prostitué le regarde d’un drôle d’air une seconde, Sam est persuadé qu’elle voit clair dans son jeu. Mais l’instant d’après elle s’approche de lui, tout près et laisse une main courir le long de son bras. Sam a envie de s’arracher la peau. Et bah alors pas de problème. Il retient son souffle, les nibards de cette fille lui collent au t-shirt. Il avale sa salive, très mal à l’aise. J’aime… j’aime autant… regarder. Il se faxe ensuite sur le côté et la prostitué fait un pas de côté et se retourne vers la tatouée comme pour valider ce qu’il dit. Sam indique du menton un fauteuil situé non loin de la fenêtre et s’y approche d’un drôle de pas comme s’il allait tomber dans les pommes d’un seconde à l’autre. J’vais… m’assoir là. La prostitué le regarde faire et hausse les épaules. Je vois, y en a beaucoup qui aime regarder chéri, faut pas être aussi gêné. Sam lui sert un sourire tordu et se laisse tomber contre le cuir du fauteuil.

Cette fois la prostitué a grimpé sur le lit, elle est à quatre pattes sur le matelas et s’approche de l’autre fille désagréable d’un air aguicheur. Et qui sait ma belle, on lui donnera peut-être envie de nous rejoindre. Hahaha, haha, ha. Oui, c’est ça, oui. Sam fait un nouveau sourire forcé et regarde la fille attraper la main de l’autre pour l’entraîner avec elle. Qu’elle se débrouille, pas son problème. Il a trouvé la bonne parade pour son cas et ça lui suffit amplement. Il en profite pour jeter un coup d’œil par la fenêtre. Les cons de père fouettards semblent encore là. Fait chier. Tu veux pas retirer ton pantalon ? PARDON ? C’est à lui qu’elle cause ? Sam se retourne à nouveau sur le lit. Tu s’ras plus à l’aise, non ? Ça va j’suis bien là… Elle hausse les épaules d’un air égal et reporte toute son attention sur la tatouée. D’ailleurs elle passe une main sous son t-shirt en lui souriant.

@elena popescu

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Popescu
Elena Popescu

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : D'une délicatesse insurmontable qu'elle fait toujours preuve malgré l'étrangeté mis de côté, préservé. Et des regrets. De nombreux regrets à s'en cogner le crâne. Impossibilité de véritablement s'en sortir. Perfide qui a la drôle d'impression d'être minable. Elle est courageuse malgré tout. Elle avance, toujours, peu optimiste espérant ne jamais retomber dans ces filets. Elena, la véritable paumée. Talentueuse écorchée aux pensées saccagées. Condamnée à être d'une lâcheté sans répit. Pleurs interdites pour la poupée cendrée. #996699
abonnée absente
Messages / : 182
pseudo / : Lornae.
crédits / : Lo&old money.
(intrigue) speed chase (elena)  172748clubtattoo
Spoiler:
 

Points / : 23
avatar / : Scarlett Simoneit
âge / : vingt-sept années meurtries.
statut / : le cœur précieusement pris.
quartier / : à Delray. toujours dans sa caravane.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t865-elena-popescu#11897 http://crocodilegames.forumactif.com/t864-elena-popescu#11895 http://crocodilegames.forumactif.com/t852-aigle-luminescent

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyDim 2 Fév - 16:04

Elena n'a jamais eu pour ambition de se situer dans ce genre d'endroits, à attendre qu'un corps chauffe le sien. Elle n'a jamais songé au fait d's'y rendre un jour. Pas même d'aller consulter de sites pour pouvoir échanger à ce propos. Vraiment, c'tout sauf le genre de fille à aimer les baisodromes. Malgré ce fait, faut bien avoir l'air d'une bonne clientèle pour éviter tout autre problème. Déjà bien dans la merde tous les deux, elle s'imagine que si lui est incapable de jouer un tel rôle, et que si elle décidait d'agir également dans ce sens, ça finirait par troubler, et la prostituée comprendrait très rapidement qu'il y a un souci.

C'est pourquoi dès que celle-ci s'adresse à eux, concernant le paiement, elle laisse le gars prendre la parole. Il faut bien qu'il serve à quelque chose, lui qui est le seul à les avoir mis dans un tel désastre. Puis peu enthousiaste de le voir aussi mal à l'aise, elle rétorque à son tour. « Bien sûr. Monsieur a évidemment payé. Voyez-vous à quel point je suis une mauvaise fiancée... » chose qui désigne une triste réalité, dans l'fond, quand on connaît son passé. Mais là, pas l'temps d'y penser, d'se foutre mal. 'faut jouer un rôle, ce, jusqu'au bout. Ce, autant qu'elle le peut. Et bien que ça soit très con, ça lui permet d'sortir des habitudes. « Ne vous inquiétez pas pour son attitude. Il lui faut un peu de temps pour se laisser aller. » Est-ce là une tentative de le taquiner, cet inconnu ? Elle pourrait lui en vouloir grandement de l'avoir abordé, calé dans ce bordel monstre. Mais au contraire, elle prend ça pour un jeu. Après tout, rien ne lui provoque réellement de crainte, désormais. Puis, ça n'est qu'une simple prostituée... À quoi bon n'pas en profiter, finalement ?

Se posant très vite sur le lit, sans pour autant se douter ce qu'elle va bien devoir subir pour avoir l'air crédible, elle laisse la jeune femme guider le tout. Dès qu'elle la voit tenter d'amadouer – ou que sais-je encore – l'autre, elle aimerait éclater de rire mais s'en retient. Non, les paroles sont bien plus impactantes, qu'elle songe, sachant déjà très bien quels mots citer pour que celui-ci ne sache pas où donner de la tête. « Peut-être bien. En tout cas, tant pis pour lui. » tout en observant la prostituée désormais à côté d'elle. Quelle position ! Quatre pattes, la plus belle des chiennes. Jamais d'la vie j'me fous comme ça. qu'elle s'dit, prenant ce qui lui reste d'il y a quelques semaines déjà dans l'une de ses poches, ce, discrètement.

Effectivement, de la drogue, encore. Ancienne junkie a eu raison d'en garder sur elle puisque c'est grâce à ça – et non grâce à ce gars – qu'elle se sortira d'une telle situation. Elle va jouer comme il se doit et, profiter d'un échange de salive, pour faire avaler ce bout de détritus – bien que minuscule – assez fort pour quelqu'un qui ne prend rien. Sur Elena, ça n'fait plus grandement effet. Mais il est certain qu'une fois que la belle y aura goûté, celle-ci finira par somnoler. Suffisamment pour qu'ils puissent se casser, sans questions, sans réponses donc à donner. Il faut simplement qu'il lui fasse signe de quelle que manière qui soit, au moment où, ils pourront se barrer sans risques. C'est alors qu'elle laisse la poupée la caresser, lui prendre la main. La caressant à son tour sans fortement d'excitation – parc'qu'ouais, Elena et les filles, ça n'a jamais été ça – avant de poser une jambe parmi les siennes, et la faisant chuter sur le matelas, la laissant ainsi en-dessous d'elle. « Si je suis trop brusque, n'hésitez pas à me le dire. » qu'elle lance, plus ou moins fière d'avoir encore autant de force malgré les années qui passent.

Cependant, il faut pouvoir se faire comprendre. Et pour cela, il faut qu'il se rapproche. C'est pourquoi, elle a songé à mettre la fille au-dessous d'elle, histoire de lui faire plus facilement signe. Puis, se levant un minimum, elle fait mine de susurrer des mots doux aux creux de l'oreille de celui-ci, semblant encore plus mal au point qu'auparavant alors qu'en réalité, il demeure tout autre. « Dès que voie est libre, fais-moi signe. » Rien de plus ni moins. En somme – même s'il n'en sait rien, n'étant que spectateur de la scène et ne pouvant pas deviner ses intentions – elle prévoit de faire ce fameux baiser dès qu'il lui lancera le signal, de façon à ce que la belle avale la parcelle d'étoile et finisse dans un beau sommeil pendant qu'ils quitteront l'endroit.

_________________
AND CHERRY BURN.
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(intrigue) speed chase (elena)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(intrigue) speed chase (elena)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyDim 23 Fév - 21:08

Enfoncé sur le fauteuil, pas à l'aise pour deux sous, avec la sale impression de faire sa première fois dans un peep-shop. Heureusement, il prend un peu de distance avec la situation grâce aux pics lancés d'un côté et de l'autre, si cette inconnue tatouée ne semble pas avoir plus envie que lui de coucher avec cette prostituée, elle semble au moins plus à l'aise avec le contact humain. Elle gère donc sur le lit double, il se contente d'attendre. Il se demande quand même jusqu'où la situation peut glisser, et s'il va vraiment assister à une baise rémunérée juste pour échapper à ces espèces de cons déguisés et un gang de proxénètes. Ça pourrait être sympa. Se réjouit l'autre. Sam ignore et se racle la gorge, ayant trop peur que cette réflexion intérieure n’ait été pensée trop fort. Il jette un coup d’œil derrière lui, entre les rideaux, s’aperçoit que les pères Noël de l’enfer semblent en avoir un peu marre, ils sont entrain de parler entre eux, agacés par la situation. Ça lui redonne un peu de consistance. Maintenant, il n’y a plus qu’un gang de fous furieux à éviter et ils seront libres. À un ébat contraint de la liberté. Parlant de ça, la tatouée ne semble pas trop mal se débrouiller. C’est qu’tu mates, pas vrai ? Oh ça va. Faudrait être aveugle pour ne pas voir leur chorégraphie savamment exécutée. La prostituée suit la tatouée dans chaque geste imposé, crachant des petits gémissements enfantins à chaque changement de rythmes pour faire comprendre l’auditoire à quel point elle aime ça. Ce n’est pas vrai, mais ça sonne vrai. Sam ne peut s’empêcher de se dire qu’elle sait faire son job. Si je suis trop brusque, n'hésitez pas à me le dire. Lâche la brune, sûre d’elle. C’est toi qui gère chérie. Répond la voix suave de la professionnelle, Sam arque un sourcil sans trop savoir s’il est sensé dire quelque chose ou pas. Ça t’excites ? Il se mord les lèvres, ignore son ventre qui brûle et sa main qui s’accrochent au cuir. Un peu. qu’il pourrait avoir, mais il se contente d’un sourire tordu. Typique du gars qui refoule ses émotions depuis trois siècles et qui ne sait pas très bien s’il va finir par bander ou se faire découper par un gang asiatique. Ça déclenche une hilarité exagérée de la part de la comédienne qui lui lance une œillade langoureuse avant d’être rattrapée par la tatouée qui se positionne au-dessus d’elle, dominatrice, l’air de savoir exactement où elle veut en venir.

C’est là que la tatouée lui fait signe, et Sam met cinq secondes à comprendre que c’est à lui qu’elle s’adresse. Elle pourrait pas vraiment faire signe à qui que ce soit d’autres. Lentement, Sam se redresse et s’approche du lit sans trop savoir s’il va l’avaler tout cru ou pas. Alors qu’il s’approche il contourne le bord du lit pour rejoindre la brune d’un air interrogatoire. Mais il est rapidement happée par le regard sulfureux de la prostituée qui se met à se lécher les doigts d’un air aguicheur, nouveau sourire complexé. Mais la brune colle sa bouche contre son oreille. Dès que voie est libre, fais-moi signe. Qu’elle chuchote, mais il a un peu de mal à écouter parce que la prostituée, dès qu’il s’est approché à attraper l’une de ses mains qu’elle colle contre ses seins. Le voilà entrain de caresser un téton, crispé par la peur et la surprise. Allez, rejoins-nous, j’ai envie de vous deux. Sam retient son souffle, et jette un coup d’œil à son acolyte, essaie d’avoir plus d’informations dans son regard, mais rien. Tout ce qu’il trouve à répondre, et ça fait durer le nichon-gate encore un peu, c’est Les gars, en bas, sont partis j’crois. Ils se lancent un regard entendu. Et la prostituée accélère le jeu d’un coup sec en tirant la main de Sam encore plus bas, jusqu’à la glisser de force dans sa culotte dorée. Il écarquille les yeux et est obligé de tomber un genou contre le matelas pour ne pas perdre l’équilibre, bien malgré lui au milieu de ces deux filles. Du coup, vu qu’il sent que la panique monte, il se tourne vers la tatouée et lui siffle les dents serrées : Vas-y, vas-y, fais ce que t’as à faire. Il connait pas son plan, mais les paroles pleines de vices de la prostituée à coup de “ça t’excite de nous voir ?” “tu l’as toute dure” ou encore cette main qui lui attrape l’entrejambe le tétanise complètement. Si sa compagne de fortune à le moindre plan, qu’elle l’exécute toute de suite.

Ce qu’elle fait. La brune plonge sur la pro et l’embrasse avec tellement de vigueur de Sam est figé une seconde. Il en oublie même de retirer cette main sous la culotte dorée, quand il s’en rappelle il doit se contorsionner pour la retirer sans déranger les filles. Il essuie ses doigts humides contre son jean en faisant une drôle de moue, mais il ne peut toujours pas détacher son regard de ce baiser qui n’en finit par. Il semble plaire à la prostituée, sauf si elle joue encore la comédie, car sous le feu de l’action elle presse d’un coup sec ses doigts toujours accrochés à l’entrejambe de Sam qui ravale un petit cri et ouvre grand la bouche en se concentrant de toute ses forces pour ne pas hurler. Mais la prostituée relâche l’étreinte quelques secondes après et enfin le baiser fini dans un bruit de ventouse. Sam est toujours à genoux à côté des filles et regarde la brune et la prostituée qui se laisse tomber contre l’oreiller en rigolant. Oh wahou. Qu’elle lâche en papillonnant des yeux devant Elena. Elle continue les caresses une seconde et Sam est intrigué. C’était… c’était ça le plan ? Pourtant la brune semble sûre d’elle.

Une minute s’écoule, la prostituée se redresse enfin, embrasse à nouveau la brune, et puis attrape d’un geste imprécis le t-shirt de Sam pour l’attirer contre elle. C’est là qu’il remarque qu’elle a les paupières qui tombent sévères. Enfin, il a le temps de le remarquer une demi-seconde avant qu’elle ne plaque à son tour ses lèvres contre les siennes. Le baiser ne dure pas plus de dix secondes car elle s’effondre à ce moment là comme une poupée de chiffon contre le matelas. Sam ne la retient même pas il la laisse tomber évanouie, se demande une seconde si son baiser était si terrible que ça. Les bras écartés, complètement déboussolé il reste immobile un instant et puis se tourne vers son acolyte. C’est toi qui a fait ça ? Sans doute, c’était sûrement le plan, et elle a dû lui faire avaler quelque chose pendant ce baiser fougueux qui n’en finissait pas. Juste quand on commençait à s’amuser. Mais pas le temps de s’amuser. Sam expire un grand coup, content de s’être tiré de cette situation. Il descend du lit sans attendre. Bien joué, maintenant, on se tire. Il ne veut pas rester une seconde ici. Il ne sait pas quelle drogue elle lui a donné, ou si la nana va pas faire une OD, ou au contraire se réveiller, trop habituée à la drogue elle-même. L’un ou l’autre, il s’en fiche totalement.

Pendant que la brune reprend ses esprits, et ses affaires il entrouvre très légèrement la porte de la chambre. Y a encore un mec ou deux qui traînent mais bien moins que tout à l’heure. Pas le choix, faut sortir l’air de rien. Il est assez rouge tomate pour faire penser qu’il vient d’avoir un orgasme, il s’ébourriffe cependant un peu les cheveux et quand la brune le rejoint, il fait de même avec elle, lui attrape la main et la tire contre lui, sans lui laisser le temps d’en placer une, ils s’échappent dans le couloir comme un couple qui viendraient de passer un bon moment. Il sent les regards sur eux, mais il s’applique à ne regarder personne, ce qui est difficile pour un paranoïaque comme lui. Il presse un peu le pas arrivé près de la porte d’entrée qu’il ouvre. Il laisse la brune passer devant lui et s’engouffre dehors juste après.

Il prend une grande inspiration quand la porte se referme derrière eux et écarte les bras, soulagé. Il se passe les deux mains dans les cheveux et puis fait doucement redescendre la pression. Finalement son regard se pose sur la brune. On dit quoi, dans ces cas-là ? On se fait la bise ? Il en sait rien, du coup, il dit simplement : Merci. Et il enchaîne simplement. Moi c’est Sam.

@elena popescu
désolée pour l'attente !

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Popescu
Elena Popescu

Feuille de personnage
(intrigue) speed chase (elena)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : D'une délicatesse insurmontable qu'elle fait toujours preuve malgré l'étrangeté mis de côté, préservé. Et des regrets. De nombreux regrets à s'en cogner le crâne. Impossibilité de véritablement s'en sortir. Perfide qui a la drôle d'impression d'être minable. Elle est courageuse malgré tout. Elle avance, toujours, peu optimiste espérant ne jamais retomber dans ces filets. Elena, la véritable paumée. Talentueuse écorchée aux pensées saccagées. Condamnée à être d'une lâcheté sans répit. Pleurs interdites pour la poupée cendrée. #996699
abonnée absente
Messages / : 182
pseudo / : Lornae.
crédits / : Lo&old money.
(intrigue) speed chase (elena)  172748clubtattoo
Spoiler:
 

Points / : 23
avatar / : Scarlett Simoneit
âge / : vingt-sept années meurtries.
statut / : le cœur précieusement pris.
quartier / : à Delray. toujours dans sa caravane.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t865-elena-popescu#11897 http://crocodilegames.forumactif.com/t864-elena-popescu#11895 http://crocodilegames.forumactif.com/t852-aigle-luminescent

(intrigue) speed chase (elena)  Empty
MessageSujet: Re: (intrigue) speed chase (elena)    (intrigue) speed chase (elena)  EmptyDim 29 Mar - 20:19

Elena avait eu pour idée de faire passer de quoi dormir un peu à la prostituée. Or étant donné l’fait que celle-ci s’adonnait à fond et que son acolyte demeurait comme totalement bloqué, il fallait bien que ça se fasse rapidement et discrètement. C’est pourquoi plutôt que de sortir une seringue, elle avait opté pour la passe via tout simplement un baiser – rien de plus ni moins. Le pire dans tout ça c’était de voir ce gars à la fois ébahi et complètement à l’ouest face aux gestes de la prostituée qui, il fallait l’avouer, savait ce qu’elle faisait et surtout, était très jolie. Heureusement qu’elle avait plus d’assurance face à de telles actions, parce qu’autrement, elle aurait mis sa main à couper que seul, il aurait franchement galéré pour se sortir d’un tel bordel.

Plus ou moins fière du fait que ça avait fonctionné, Elena se relève, prenant ses affaires, se rhabillant rapidement – parce que durant ce baiser, cette fille lui avait presque tout retiré, vive le nude – et ne regarde que rapidement l’inconnu. Pas l’temps d’parler, il faut quitter la pièce et au plus vite. Autrement, ils prendraient le risque de se faire griller par, ne serait-ce – si une caméra est installée dans la chambre – ou alors tout simplement par cette pauvre fille qui en réalité n’avait rien demandé.

D’un léger sourire étant donné la situation ainsi que de et surtout, de ses réactions face à ce qui s’était produit, elle ne répond pas quand il lui demande si c’est elle qui l’a mis dans un tel état. Vraiment, c’pas l’moment d’expliquer comment elle s’y est prise ni pourquoi elle avait c’genre de conneries sur elle – alors qu’elle est censée ne plus y toucher depuis x temps. « On a pas le temps. »

Fort heureusement pour lui, étant donné l’état de la situation dans laquelle ils sont, Elena ne rétorque pas quand il lui prend la main. Dans un cas contraire, elle le lui aurait très certainement déjà fait manger sa main dans la figure. Mais il le faut et elle en a conscience. Echouer après avoir passé un tel instant dans cette chambre, sérieusement, c’était loin d’figurer dans ses envies. « Faudra qu’tu m’expliques c’qui nous a mené jusqu’ici, et surtout la cause de tout ça. Mais là, j’pas franchement l’temps. On s’dit à une autre fois, si un jour on a l’occasion d’se voir ; en espérant qu’ça soit pas autant original la prochaine. » Puis se tapant presque un sourire de moquerie qu’elle ne montre pas, reprenant de plus bel avant de quitter l’endroit ainsi que Sam dont elle vient d’apprendre le prénom. « Elena. ». C’est suite à cette réponse qu’elle part dans le sens opposé, ayant toujours du mal à comprendre comment ni pourquoi cela lui est arrivé. Après tout, c’était plutôt drôle en soit.

@SAMIH SCULLY +pas de souci. j'reprends petit à petit le rp, du coup, j'ai songé à finaliser le nôtre.
peut-être qu'on pourra en réaliser un second à l'avenir ? on en rediscutera. En tout cas, c'était cool ! (intrigue) speed chase (elena)  3944707180

_________________
AND CHERRY BURN.
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
(intrigue) speed chase (elena)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R O C O D I L E / G A M E S :: hors-jeu / :: version neuf :: les rps-
Sauter vers: