Partagez
 

 (samih)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(samih)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(samih)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(samih)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(samih)  Empty
MessageSujet: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:09

samih scully_
ft. rami malek
“ une bête féroce ou bien un saint_ ”

nom_ scully. Ouais on lui a déjà fait la vanne bah il est où Mulder ?. Mais ces Scully, ils viennent du Sud de l'Irlande. Famille sans histoire. Des petits cons d'irlandais, des ratés sans avenir qui ont jamais décampé de Cork et sa banlieue. prénom_ Samih, il s'est choppé les origines égyptiennes de la mère sur ce coup là. Samih, et la raclement hébreux qu'elle y mettait, sa mère, gamin. Samih qui vient de l'autre côté de la Méditerranée et qui explique ses cheveux noirs et son teint basané. Mais au final, y a jamais eu que Sam qui a subsisté. âge_ 27 bientôt, en décembre. nationalité_ irlandais. Il a jamais vraiment demandé de green card quand il a débarqué aux États-Unis, à treize piges, tiré par sa sœur. Assia leur avait fait des faux papiers, il a jamais eu d'problème avec ça. Alors peut-être bien qu'il est américain maintenant, et peut-être bien qu'il l'est pas. Dans son coeur il est irlandais, peu importe les remarques racistes. Peu importe qu'il ne soit bien nul part, à sa place nul part. L'Irlande coule dans ses veines si fort qu'il pourra jamais l'oublier. origine_Métisse. Il est irlandais de son père, Seán, il est le cadet de la famille Scully. Un bon vivant, tout petit, un vrai nabot, mais très gentil, excessivement gentil. Et puis il est égyptien de sa mère Farah. Elle était magnifique Farah, et tout le monde s'est toujours demandé ce qu'elle foutait avec un nabot comme Seán. Farah a aussi transmis à ses deux enfants sa religion juive, sa langue et des origines qu'ils ne comprennent que vaguement, mais que Sam ne peut définitivement pas oublier. Quand t'es arabe aux États-Unis, on te laisse jamais l'oublier. lieu de naissance_ Cork, en 92, peu avant Hanoukka. arrivée à détroit_ il vient de débarquer, avec ses casseroles accrochées aux pieds et ses squelettes au placard. L'arrivée ici était millimétrée, et ce voyage indispensable. Detroit c'est sa nouvelle chance, leur nouvelle chance de tout oublier - si c'est possible. Daire l'a attendu là-bas. Il vient juste de la rejoindre. orientation sexuelle_ hétéro, même si la gente féminine ne se presse pas vraiment devant le portillon. statut_ il est célibataire. Taulard en manque. Sam il a vécu en couple longtemps. Il a cru que c'était fait, plié, tracé. Trixia, c'était la femme de sa vie, mère de ses gosses. Elle l'a quitté y a longtemps maintenant. Les paumées de passage qui acceptent de coucher avec lui ne compte pas. Et puis avec Daire, c'est compliqué. J'imagine que Sam devrait simplement s'estimer heureux de n'avoir été la pute de personne en prison. occupation_ il est plongeur dans un petit resto de quartier. Y a pas grand monde qui veut embauché les taulards, même à Detroit. Surtout un arabe. Surtout un mec aussi flippant que Sam. C'est JJ qui lui a trouvé ce plan. suggestion de groupe_ no limit. crédit_tumblr, miserunt, fauve.

caractère_C’est trop tard pour lui. 
Sa raison a déjà foutu l’camp.

C’est parti trop loin, si loin qu’on se demande quand ça a réellement commencé, tout ça. Sam il implose en silence, il intériorise, on a jamais vraiment su ce qu’il pensait. À l’intérieur, c’est le bordel. Un immense bordel. Il a toujours gardé tout pour lui. Et c’est peut-être ce qui a tout fait péter. Il a regardé son père mourir, il a supporté les mains baladeuses de son oncle, il a enterré son chat, il a fugué aux Etats-Unis, il a supporté les trahisons, les drames,  tout. Il a tout supporté Sam, jusqu’à ce qu’il ne craque. Il est blasé Sam, il parle pas des masses, il est pas à l’aise avec les gens. Comme s’il faisait pas vraiment parti de ce monde. Il est en décalage, il arrive pas à se mêler aux autres. La plupart du temps, on le laisse de côté, on l’oubli, parce qu’il est pas vraiment remarquable. Au pire on se fout d’lui. Sam n’est pas habitué à briller. De toute façon, il ne se sent bien qu’en présence de sa famille, de ses kids comme il les appelle. Il est parano, toqué, obsessing. Tous les autres sont une menace potentielle.

Mais la menace, la vraie, elle se trouve dans sa tête.

Sam a atteint le point de non-retour. Il est plusieurs dans sa tête, et c’est même pas une façon de parler. Il a un trouble de la personnalité dissociative. Enfin, on pense. Mais personne ne l’a vraiment prouvé jusqu’ici, personne n’a soigné sa démence, commencée trop jeune. Maintenant il ne sait même plus qui tient vraiment le volant, entre l’autre et entre lui. L’autre, il a appris à vivre avec. Avec ce type qui crie à l’intérieur de son crâne. Ce type qui prend l’dessus quand il s’agit de trancher des gorges, démolir des crânes. Ce type qui n’a pas de limite et qui n’en a jamais eu. Ils se chamaillent souvent, mais l’autre c’est comme un vieil ami. Sam serait paumé sans lui. Sam serait mort sans la force de caractère qui lui manque, et que l’autre il a. Alors même si ça fait peur, même si la plupart du temps il préférerait être normal. Quand Sam s’envoie un shoot d’héroïne et que les voix se taisent. Soudain, il se sent seul au monde.

Y a l’autre, et y a tous les autres. Ceux qui surgissent, ceux qu’il ne connait pas encore. Ceux qu’il ne voudrait jamais connaître. 

Comme j’vous le disais, c’est trop tard pour Sam. C’est parti beaucoup trop loin.

_L'avis de ton perso sur détroit
Détroit est son exil, son purgatoire, sa rédemption. Détroit pour tout effacer, tout oublier, reconstruire. Détroit pour laisser derrière soit des démons. Mais il y en a certains qu'on ne peut jamais vraiment quitter. Au final, Détroit où ailleurs, peu importe. Sam est bien partout - ou bien nulle part. Sam il s'adapte, il survit. Après la taule, n'importe où ressemble à un nid douillet. Détroit, il s'en accommode, il s'y fera. Peut-être même qu'il s'y plaira. Détroit, c'est un peu comme un vieux copain. Il le comprend. Detroit est aussi multiple, paradoxal que lui. Aussi foutu. Au final, il s'y sent à sa place.

_Recherche de liens
h/f dealer d'héroïne.

h/f membre des groupes de paroles, TSP.

h/f ceux qui connaissent pas Sam, qui connaissent que l'autre.

les anecdotes

01 _ forgoten time. cork, irlande. 92
De ce qu’il s’en souvient, ils étaient heureux. Mal assortis, mais heureux. Seán était du quartier. Il a hérité cette petite maison colorée de ses parents. Ils vivaient dans un quartier populaire de Cork, la ville rebelle, concentrée d’irlande, ville qui pleine de monde, pleine d’histoires, pleine d’aventures. Seán et Farah formaient un couple mal accueilli. Mais tout ce dont Sam se souvient, c’est qu’ils étaient heureux. Sans doute l’un de ses plus vieux souvenirs de bonheur et d’harmonie. Sam se demande, parfois, qui il serait devenu s’il était resté dans la petite maison jaune de Cork. S’il avait été élevé par ses parents. Leur visage, il peut s’en souvenir, grâce aux photos. Mais la voix, on finit par oublier. Sam ne s’en souvient plus de toute ça. Ça ne lui revient que part des impressions, des sensations, des émotions. L’arabe que sa mère lui a appris tout petit, son sourire, sa joie de vivre, sa grande gueule, son accent, ses idéaux tranchés. Les blagues de son père, son inquiétude paternelle, sa façon d’être toujours ahuri, comme s’il venait de naître. Tout ça, il a oublié, Sam. Tout s’est pratiquement envolé, de sa plus jeune enfance. Assia, sa grande soeur, elle se souvient mieux. Et parfois, Sam en arrive à se dire que tout ce qu’il garde de la maison jaune de Cork, il le tient d’elle, et de cette façon qu’elle avait de raconter les histoires. Assia c’est la 2e maman. Assia c’est celle à qui Sam doit tout.

02 _ burried time. cork, irlande. 97
Y a comme de la bad luck qui s’est abattue sur la famille Scully. Faut dire qu’ils se sont tous fait décimer au fil des ans. Assia et Sam ont perdu leurs parents à 5 jours d’intervalle. 5 putains de jours, et tout s’est effondré. La première à partir, c’est Farah. Elle avait une trop grande gueule Farah, et elle avait pas peur. Elle s’est faite avoir par des types du quartier. Ils aimaient pas sa façon de se croire chez elle en Irlande. Ils aimaient pas son teint mate. Ils aimaient pas qu’elle soit juive. Elle représentait tout ce qu’ils détestaient. Ils l’ont tabassé, tué à coup d’pied dans la tête. Paraît qu’elle était tellement déformé, que c’était impossible de penser à faire un enterrement avec cercueil ouvert. Seán a été abattu, sous le choc. Sam, il s’en souvient pas. Presque pas. Il se souvient des policiers qui frappent tard le soir. Il se souvient des gyrophares qui éclairaient l’allée, et filtraient par la fenêtre de sa chambre. Il les regardait, du haut de ces cinq piges. Les flics ont été gentil avec eux. Et pis Sam a eu le droit de boire un chocolat chaud à minuit, cette nuit-là. Et puis, cinq jours plus tard, la malchance ultime. Le coup du sort. Sam était avec son père. Il avait pas la force de cuisiner, alors ils se nourrissaient de sandwich la plupart du temps, après avoir épuisé les plats tout fait préparé par les voisins. Il a avalé de travers, ou bien y avait un petit os dans son poulet. On sait plus vraiment, mais il s’est étouffé. Sam s’en souvient sans trop s’en souvenir. Comme un mauvais rêve dont on se souvient par bribes le matin, mais, chaque fois qu’on veut vraiment s’en souvenir, on n’y arrive pas. Sam l’a entendu s’étouffer. Il l’a vu paniquer. Il l’a vu taper dans tous les sens, se contorsionner pour faire signe à Sam, assit sur le canapé, son sandwich dans les mains. Mais Sam il a rien fait de particulier. Comme un grand vide, l’absence la plus totale de réaction. Sam l’a regardé mourir. Il a vu ses yeux exorbités, ses lèvres bleues. Et puis plus rien, nada, que dalle. Seán s’est effondré sur le sol. Il est mort comme ça. Et vu que y avait personne à la maison ce jour-là, parce qu’Assia était chez une copine. Sam est resté avec son chat et le cadavre de son père au milieu du salon jusqu’au lendemain matin.

03 _ weird time. banlieue de cork, irlande, 97
Ils ont été parachuté chez l’oncle Pat. Patsy était le grand frère de Seán, mais ils n’étaient pas très proches. De ce qu’on savait, c’était un genre d’illuminé, pilier de bar, adepte des débats complotistes. Il était parano, et persuadé que le gouvernement voulait sa peau. Il vivait une maison faite à partir de rien, en composite de mauvaise facture, qui menaçait de s’effondrer à chaque bourrasque. Il vivait en dehors de la ville, le long du fleuve Lee, au milieu d’un terrain en friche. Le choc a été rude, mais faut croire que les gamins Scully n’avaient pas le choix. Patsy était leur seul famille restante dans les environs. Sam garde des souvenirs flous de cette période, comme de toute sa vie en Irlande. Mais chaque fois qu’il repense à la maison en kit, il a comme un sale sensation dans le bide. Pat était pas très net. Pat était un peu pervers. Il buvait vraiment trop. Il visualise les mains de son oncle, toujours un peu trop insistante. Ses remarques déplacées que Sam ne comprenait qu’à moitié. Il savait que l’samedi, fallait qu’il se planque au maximum. Le samedi, Pat sortait avec des amis chasseurs, ils foutaient l’bordel dans la forêt et revenaient complètement torchés. Assia supportait les remarques sordides des copains, Sam le regarde insistant de son oncle. C’est jamais allé plus loin que ça, enfin, il croit. Y a comme un glitch qui s’est passé dans son cerveau. Sam était indifférent. A 11 ans il a commencé à boire de la bière après les repas, faire passer le temps. Pour le reste il restait collé à son chat Sphinx, le siamois offert par sa mère tout petit. C’est un peu avant ses douze piges que Sphinx s’est fait buter. Patsy avait trop bu c’jour-là. Il jure qu’il a cru que c’était une mouffette. Un tir de carabine dans l’cul. On a enterré le chat dans le terrain vague. Sam a été complètement atterré. Bien plus qu’à la mort de ses deux parents. Il est resté longtemps devant cette tombe de fortune, en silence. Assia ne pouvait rien n’y faire. Personne ne pouvait y faire quoi que ce soit. Sauf moi. Sauf l’autre. Cette voix.

04 _ time to run. savannah, georgia, USA. 2005
Ça lui a pris comme une envie de pisser, à Assia. Elle était impulsive comme fille. Quinze piges, en pleine crise d’ado mais avec la responsabilité d’une vie, celle de son frère, sur les épaules, elle a décidé de tout quitter. Elle connaissait quelqu’un, une de ses copines, qui était partie aux Etats-Unis, en Georgia, Savannah. Elle savait rien de cette ville, mais ça a été pour elle comme une porte de sortie. Sa copine pouvait la faire embaucher là où elle bossait, et là-bas ils demandaient ni la green card, ni l’âge. Assia a pris Sam sous le bras, et elle s’est tirée. Elle avait toujours organisé : les faux-papiers, les billets d’avion. Assia et Sam sont devenus clandestins, orphelins. Ils étaient entassés dans un 30 mètres carré. Assia mentait sur son âge et enchaînait les petits boulots, Sam était rentré dans un collège ghetto. Des misérables, des cas sociaux. Personne n’aimait Sam à l’école, et lui détestait absolument tout. C’est là qu’il s’est vraiment renfermé, replié. Là qu’il a senti une cassure. Il sait depuis longtemps qu’il appartient pas au même groupe que la plupart des gens. Qu’il est à côté de la plaque. Il parlait à peine Sam, à cette époque. Il était weird. Il se met à fumer de la beuh, parce que ça fait passer le temps. Il végète. Il attend que le temps passe, pendant qu’Assia se démène à cette époque.

05 _ brotherhood. savannah, georgia, USA. 2007
Il a débarqué d’un coup. Sam ne sait plus comment ça s’est passé, exactement. Du jour au lendemain, c’était normal que ce gamin crasseux, ce gosse abandonné ne fasse partie de son paysage. Ils se sont tombés dessus, et ça a été évident, naturel. JJ a commencé à squatter à l’appart, juste pour passer le temps. C’était qu’un gosse à l’époque, pour le Sam de presque quinze piges qu’il était à l’époque. Et puis ils se sont apprivoisés, acceptés, aimés. JJ est devenu comme le frère, un membre de la famille. Ils passaient tous leur temps libre ensemble. Et Sam, il en avait du temps libre, puisqu’il arrêta tout simplement d’aller à l’école. Il voulait éviter ce supplice. La plupart du temps, Sam et JJ jouaient à la console ou élaborait des conneries très aboutie. JJ était en admiration devant l’ado paumé que Sam était déjà, assommé de cannabis, laissant Assia étouffer sous le boulot pour ramener de quoi s’acheter à manger et payer les factures. Traîner avec JJ est devenu plus important que le reste. Parce que, bizarrement, Sam se sentait mieux qu’avec n’importe qui d’autre. Plus naturel, lui-même, entouré, aimé, respecté. Ils se sont pas aidés tous les deux. Ils se sont entraînés vers le bas. Y avait plus rien qui pouvait les atteindre à cette époque. Ils étaient les rois du monde, de leur monde, de leur microcosme. Sam et JJ sont des frères.

06 _ kids never die. savannah, georgia, USA. 2008
Et puis ils se sont tous agglutinés autour de Sam. Il a fédéré sans le vouloir une bande de vauriens, de laissés pour compte, une bande d’orphelins, de traumatisés, d’abandonnés du système. Y a qu’une seule chose qui les reliaient vraiment, tous : c’était qu’ils avaient leurs racines ancrés profondément dans leur ADN. L’Irlande qu’ils avaient tous fini par quitter, de gré ou de force. La première à rejoindre le gang, ça a été Eanna. La copine de JJ, la régulière. Et puis y a eu Daire et son feu ardent, Daire la tempête. Y a eu Trixia que Sam a ramassé de la rue. Trixia, la première dame. Et puis y a eu Cal et May. Les Kids, qu’ils se faisaient appeler. Ses kids, que Sam aime penser. Parce qu’il a toujours eu ce rôle de doyen, de chef de meute. Une place qui lui allait pas du tout. Sam il est pas charismatique pour deux sous, mais c’est comme ça que ça s’est goupillé. Sam était leur chef. Et les Kids, ça donna à tous ces gosses un but de vie : faire vivre la famille, rester ensemble, alimenter cette querelle stupide contre un groupe ennemis, les Yobbos. Ils ont fini par quitter Assia pour vivre ensemble dans une usine abandonnée, un genre de loft mal aménagé. C’était l’âge d’or, c’était la belle époque. Celle de l’amitié, de la famille. Celle d’un équilibre enfin trouvé. Sam grandissait, il s’améliorait pas forcément. Il fumait toujours beaucoup trop, mais depuis que y avait Trixia, il se sentait vraiment bien. Les voix se taisaient pour la plupart du temps. Parce que y avait pas besoin d’elles pour fonctionner, tout allait bien. On galérait toujours pour les factures, même si chacun ramenait sa monnaie et qu’Assia aidait encore le groupe. Assia c’était un peu la Wendy des enfants perdus. Elle appartenait au groupe, sans vraiment en faire partie. Elle gardait la tête froide quand ils partaient trop loin. Si Sam devait citer la dernière fois qu’il a vraiment été heureux, sans doute qu’il parlerait de cette époque.

07 _ messy time. savannah, georgia, USA. 2015
Enfin vient le moment où tout éclate. Parce que ça pouvait pas continuer comme ça, ça pouvait pas. Ils étaient trop heureux dans leur équilibre bancale. Et y a jamais d’fin heureuses pour les gars comme eux. Pour les paumés, les immigrés, les marginaux. Assia a été la première à trinquer. Comme une putain de tragédie, Sam l’a retrouvé chez elle un soir, nue, tabassée. Assia s’est faite violée et ça l’a complètement détruit. Elle était un roc, elle était une véritable battante, ce viol l’a transformé. Elle a refusé de dire à Sam qui avait fait ça, et pour lui ça ne pouvait vouloir dire qu’un chose : c’était Seven. Le drogué de service des Yobbos, qui avait toujours eu Assia dans sa ligne de mire. Assia a quitté le groupe, elle a coupé tout contact. Et c’est sans doute le pire abandon auquel Sam a du faire face. Il était en charge tout seul maintenant, personne pour assurer ses arrières. Et tout ce qu’il voulait, lui, c’était venger sa soeur pour que tout redevienne comme avant. Obsédé par l’idée de tuer Seven, il a tenté plusieurs fois. Enfin, lui… l’autre. L’autre personnalité a surgit des ténèbres pour l’épauler, comme pour le sauver. Et finalement tout a empiré. Loi de murphy pas vrai ? Après ça, Trixia l’a quitté, elle l’a trompé avec un Yobbos. Elle s’est barrée chercher ce que Sam ne pouvait lui offrir : la belle vie. A cette époque, Sam est paumé complètement. Et tout s’enchaine. Daire est partie aussi, un temps. Elle est partie un mois après une nuit volée. Trahison de trop. Et quand elle est revenue, tout était déjà entrain de foutre le camps. Entre Sam et JJ plus rien n’allait. JJ empirait d’années en années, Sam n’était plus dans son état normal. Le cannabis a rapidement été remplacé par l’oxycodone, puis la morphine. Spirale infernale. Sam était dépassé.

08 _ double cross. savannah, georgia, USA. 2018
Trixia elle lui a dit ça, sur son lit d’hôpital : c’est JJ qui a violé Assia. Et finalement, c’était comme si Sam le savait déjà. Où l’autre. Bug du programme. Y avait eu trop de chose. Eanna envoyée à l’hosto par JJ, Trixia envoyée par l’hosto par JJ. Pourquoi pas Assia finalement ? L’autre prenait de plus en plus de place dans son corps maintenant. Sam était incapable de gérer tout ça, de ravaler cette colère sourde, cette implosion silencieuse. Il était terrifié. Terrifié par ce qu’il était. Parce que, non, c’pas normal d’entendre des voix. C’pas normal d’avoir des trous noirs. T’es taré mon gars. Là c’était la goutte d’eau, là c’était trop. Sam a vrillé. Il a fait une overdose ce soir-là. Et peut-être bien qu’il aurait préféré crever que de devoir vivre avec l’idée que son meilleur ami avait violé sa soeur. Parce qu’il lui avait promis à Assia : j’buterais l’enculé qui a fait ça. Mais buter JJ, c’était au-dessus de ses forces. Il préférait se tuer lui-même. Mais Daire en a décidé autrement. Elle l’a extirpé du néant. Forcé de vivre. Forcé de se venger. Mais il pouvait pas s’venger. Parce que coup du sort, JJ s’est retrouvé en taule à ce moment là. 6 mois à attendre. Eanna aussi vrillait, à cette époque. Complètement traumatisée par la fausse couche provoquée par JJ, elle est rentrée un soir avec un gamin dans les bras. Elle a kidnappé un bébé. Y avait que Sam ce soir là à l’appart. Et l’idée a germé d’un coup. Fallait sauver Eanna. Fallait venger Assia. Fallait buter JJ.

09 _ jail time. coastal state prison, georgia, USA. 2018
Dans son plan - le plus stupide de l’histoire du plan - Sam n’avait pas pensé à une chose : que ce plan ne marche trop bien. Qu’il fasse le coupable idéal. Que les jurés soient unanimes. Que la sentence soit aussi lourde. Parce qu’il a pris 8 ans Sam. Il a pris 8 ans pour kidnapping. La justice elle peut aller vite, parfois, elle peut être dure aussi. Tout dépend de qui vous êtes. Et Sam est un parasite, un vaurien pour l’amérique Trumpiste. Il s’est jamais sentie aussi arabe, ni aussi juif qu’en prison. Tout est une question de race là-bas. Tout est une question de groupes, d’amitié, d’allégeance. Et quand Sam est arrivé, il a découvert que JJ, en son absence, avait rejoint un groupe. Celui de Don. Celui des néo-nazis. La croix gammée sur son épaule et cette volonté furieuse de le tuer, dès le premier soir. Le choc a été rude. Naturellement, le gang de Don a pris Sam pour cible. Malgré les quelques occasions, Sam n’a jamais pu buter JJ finalement. Ils se sont contentés de se haïr de loin, de plus se comprendre. De toute façon Sam était déjà ailleurs, partis, pourri de l’intérieur par la taule. Un paranoïaque, en prison, c’pas beau à voir. Alors ouais, y avait Bobby, l’antiquité qui avait pris 50 ans y a déjà 30 ans. Il a aidé Sam à marcher sous le radar, à se trouver des pilules. Enfin, le temps que ça a duré. Parce que même une fois JJ sorti de prison, le gang de nazi ne laissa pas Sam tranquille pour autant. Y avait un nouvel objectif maintenant : survivre. Parce que le plan avait foiré, mais Sam avait toujours 8 ans à tirer. Il a toujours été un solitaire, Sam, mais ce n’est qu’une fois qu’on vous coupe réellement du monde que vous vous apercevez que rien ne va plus. Parce que y avait plus de Kids, y avait plus Daire, y avait plus May, ni Cal, ni Eanna. Plus personne, que Bobby. Le monde continuait de tourner sans Sam, sans doute. Et lui il était de plus en plus seul. T’es jamais seul. Non jamais. Ça s’aggrava bien sûr, les voix dans sa tête, les blackout, les incohérences. Tout s’aggrave en prison, et ceux qui pensent que la réinsertion est possible sont des idiots. Bobby avait l’espoir aussi. Finalement sa conditionnelle fut acceptée. Il devait sortir dans une semaine. Don et sa clique l’ont buté juste avant. C’était pour faire payer Sam. Le faire payer d’avoir aimé JJ un jour, le faire payer ses origines. Une fois Bobby parti, y avait plus personne pour l’empêcher de sombrer.

10 _ disclosure. coastal state prison, georgia, USA. 2018
Assia est venue le voir en prison. Deux mois après son incarcération. La dernière fois qu’il l’avait vu c’était à son procès. Elle a témoigné contre lui. Contre nous. On s’dit que c’est pas possible, mais finalement ça arrive. Assia, qui avait coupé les ponts depuis trop longtemps. Assia traumatisée, qui avait fait une croix sur les kids, sur Sam. Et finalement lui, il est toujours resté fidèle. C’est pour elle qu’il est là, pour elle, pour la venger. Tu crois vraiment ce que tu dis ? Shit. Ça s’arrangeait pas, pour Sam en prison. Mais le coup d’grâce ça a été la visite d’Assia. Parce qu’elle lui a dit ça : c’était pas JJ. C’était Seven. Finalement, ça avait toujours été Seven. Sam aurait voulu se foutre le feu, s’il avait pu. Tout s’écroule, et le constat est clair : t’as tout foutu en l’air tout seul Sam, comme un grand. Parce que t’as fait confiance à Trixia, parce que t’as pas écouté JJ. Les Kids ont implosé, et maintenant y a plus personne pour venir te voir en prison. Sam il a pété un câble. Contre Assia. T’es morte pour moi. qu’il lui a dit. Parce qu’elle l’a laissé en arriver là avant de lui balancer cette vérité. Alors voilà, Assia est morte pour lui. Avec JJ plus rien ne va, Daire ne vient même pas aux visites, May elle le déteste, Eanna a disparu, Cal le supporte plus. Voilà Sam, il est seul à ce moment là. Et il voudrait se fracasser le crâne contre un mur pour arrêter de ressentir ça. Mort clinique. Et pourtant, après tout ça, Sam il a appelé JJ. Il lui a demandé pardon, il lui a tout raconté. JJ il a accepté ses excuses, à sa façon. C’était un premier pas, mais rien n’est réglé. JJ est toujours affilié à des nazis, et le passé est peut-être trop lourd à porter. On sait pas. Ils peuvent pas se parler de toute façon, ils peuvent pas se voir. Parce que Don surveille les visites. La solitude, l’isolement, c’est le pire au final.

11 _ crashing system. coastal state prison, georgia, USA. 2018
Il a été convoqué un matin. Ouverture de la 91. Sam, c’est le directeur, il veut te parler. Et quand le directeur de la prison demande à parler à un détenu, c’est soit très bon signe, soit très mauvais signe. Sam a pensé que son avocat avait enfin réussi à faire annuler le jugement. Il bosse, ce gosse qui vient juste de passer l’exam, à faire tout simplement prononcer un non-lieu. Tout annuler, rétropédaler. Alors Sam, il est arrivé dans le bureau du directeur sans trop s’inquiéter. La mine sombre a commencé à le faire flipper. On lui a demandé de s’asseoir. J’ai de mauvaises nouvelles pour vous Scully. Il s’agit de votre soeur, Assia. Hier, elle a été retrouvée morte dans son appartement. La police en a conclus un suicide. Je suis désolé. Voilà, c’est tout. Le directeur a dit qu’il ferait une demande de sortie exceptionnelle pour qu’il puisse assister à l’enterrement, mais qu’il ne pouvait rien promettre. Et c’est tout, Sam fut amené à rejoindre les autres en promenade. Votre monde s’effondre totalement, et vous trouvez même pas de bonne façon de réagir. Sam n’a pas réagit, et c’est le pire. L’autre, la voix, elle a pété un câble. C’était violent, dans sa tête. Ça hurlait, ça criait, ça voulait tuer la terre entière. La voix, elle a pas supporté la perte d’Assia. Sam il a bugué. Après ça, c’est devenu vraiment flippant la prison. Y avait des semaines entières dont il ne se souvenait pas. Une fois, il s’est réveillé au mitard, et il savait pas pourquoi. Don et sa clique continuait de le harceler la plupart du temps, Sam se faisait pas d’amis, il faisait pas d’allégeance, et son nouveau co-détenu, le remplaçant de Bobby, c’était un type insupportable. Sam est mort de l’intérieur. Plus rien à sauver, quand tout est déjà pété. Plus rien à craindre. Plus rien. Nada. Juste sa solitude et son désordre intérieur. Et pour calmer ça, parce que Don bloquait toujours les trafics d’oxy, Sam il a pris la décision de trop. Il est allé à la cellule des toxicos, au premier. Il a passé une tête. Bobby lui avait dit “ici, la première prise elle est gratuite, mais j’te préviens, c’est un aller sans retour.” Ça lui a servit à quoi, Bobby, de se désintoxiquer ? Ça a servi à quoi tout ça ? À rien. Sans Assia, Sam il avait plus rien de stable. C’était une chose de savoir qu’elle ne voulait plus lui parler, une chose de ne pas la voir et de la savoir pas loin. C’était complètement autre chose de la savoir morte. Suicidée. Bordel. L’info s’imprime pas. Les toxicos ils ont accueilli Sam comme l’un des leurs. C’est dans la cellule 12 qu’il a pris de l’héro pour la première fois. L’héro c’est ouf. Ça casse tous les codes. Y a plus de dépression, y a plus de paranoïa, y a plus de voix, y a plus rien d’autres quand on prend de l’héro. Sam est donc passé, en un clin d’œil, d’un type creepy à un vrai toxico. Il trainait avec les toxico, il donnait tout son argent à des toxicos, il vivait avec eux, bouffait avec eux, se piquait avec eux. Puisque de toute façon, y avait plus rien à faire.

12 _ safe mode. detroit, michigan, USA. 2019
Ça s’est décidé comme ça. Lors d’une visite de Daire. Elle y pensait, tout reconstruire ailleurs, échapper à la police, échapper aux nazis, échapper à toute cette merde qui s’était accumulée. Sam il a dit oui, surtout parce qu’il était trop amorphe pour dire non. Elle a décidé de partir Daire, en éclaireur. Elle a promis qu’il sortirait bientôt de là et qu’ils seraient tous réunis, mais à l’époque elle en savait rien. Partir à Détroit, parce que c’était encore le mieux pour JJ, qu’on connaissait un peu. Partir à Détroit. Mais nous, on peut pas partir. De toute façon, c’était plus son problème. C’était Daire en charge maintenant. Et même si elle ne venait pas souvent, quand elle est vraiment partie, ça a été encore plus dur. Cal avait quitté les lieux, May, il arrivait à l’avoir au téléphone de temps en temps. JJ, quasi pas. Ils vont partir à Detroit. Ils attendront pas 8 ans. Quelques mois peut être, mais pas huit ans. Rien à foutre. Sam était de toute façon parti trop loin. L’enceinte de cette prison, ailleurs. Tant pis, on s’en fout. Et quand on est en plein rush d’héro, on s’en fout complètement de savoir que tout ceux qui ont pu vous abandonné, l’ont effectivement fait. Ça devient limite drôle. Sam a réussi à faire prendre de l’héro au co-détenu insupportable. Il est devenu nettement moins insupportable après ça. Cool. Plus que 7 ans et 2 mois. Et puis finalement, une bonne nouvelle. C’est son gosse d’avocat qui lui a annoncé. Tu vas pouvoir sortir Sam. Tu vas pouvoir sortir, je suis trop content ! Qu’il a dit. Non-lieu. Ca passe en commission dans un mois. Il est sur que ça va marcher. Il en est sûr. Sam l’a envoyé prévenir JJ. Et cette idée de sortir de prison était aussi inespérée que terrifiante. Surtout terrifiante. Il va faire comment, pour l’héro dehors ? Ils vont faire comment pour s’apprivoiser à  nouveau, tous les quatre ? Faudra apprendre, c’était le but de toute façon. Alors Sam a fini par sortir. Il a récupéré ses affaires. Il a récupéré la lettre d’Alice, il a récupéré son sweatshirt. Pas de réaction particulière. C'est comme redémarrer en mode sans échec. Ça fonctionne, mais c'est tout. Personne pour l’attendre à la sortie. Sam a pris le bus.

Il a rejoint JJ et tous les deux, ils ont roulé vers le nord, vers Detroit. C’était aussi bizarre que ça pouvait l’être. Aussi normal aussi. Parce que finalement, on renonce jamais à sa famille. On peut pas. Sam avait pas réussi à renoncer à Assia, même s’il l’avait voulu. Il pouvait pas plus renoncer à JJ, et inversement. Ça a pris 100 kilomètres et une compil des Dropkicks Murphy, et puis tout est redevenu (presque) comme avant entre eux. Presque. Parce qu’il a toujours son tatouage, et même sous son t-shirt, la croix gammée crame la rétine de Sam. Mais ça ils vont s’en occuper avec Daire, c’est prévu.

13 _ voices. everywhere, anytime.
Il n’est jamais seul Sam, jamais. En tout cas, il ne se souvient plus de quand est-ce qu’il l’a été pour la dernière fois. Parce qu’il est là, lui, l’autre. Il est toujours là, depuis ses dix piges. Il parle tout le temps. Il n’a pas de nom - ou n’a jamais voulu le dire à Sam - mais il existe. Il est bien réel, à l’intérieur de lui. Sam il souffre sans se l’admettre de trouble dissociatif de l’identité. Ça veut dire qu’il n’est littéralement pas tout seul dans sa tête. Y a que l’autre qu’il connait vraiment. L’autre il est fort, il est sanguin, il est impulsif, il se laisse pas impressionner. Il prend le relai quand Sam va mal, quand il est en danger. Il est plus fort que Sam, il est plus fort mentalement et physiquement que Sam. Ils se parlent souvent, ils s’engueulent souvent. Il est comme une voix qui viendrait de l’intérieur de votre corps. L’autre, il connait tout le monde mais pas tout le monde ne le connait. JJ sait, Trixia aussi, Assia savait. C’est tout. Parfois c’est l’autre qui est là, et si on l’connait pas bien, on le reconnait pas. L’autre il est radical, ouais. Il a failli buter Seven plus d’une fois, il déteste encore JJ, il a tabassé Trixia aussi. L’autre il a pas de demi mesure, il est étranglé par la rage, comme s’il absorbait toute celle que Sam ne veut pas affronter. Alors il encaisse les coups, l’autre. Et Sam l’aime autant qu’il ne lui fait peur. Et puis à tous les autres, que Sam ne connait pas encore, qu’il ne connaitra peut être jamais. Sam, c’est un fou qui ne se fait pas suivre.


Prénom / Pseudo_ Suzie / Fitotime
Âge 24
Pays / région / ville Paris
Autre(s) compte(s)_ Malcolm Allen
Ton perso_ inventé
Comment as-tu connu le forum_ j'en suis le Parent 2

(samih)  1495254527


Code:
<bottin1>rami malek</bottin1> / <bottin2>@"samih scully" </bottin2>

Code:
<bottin1>[size=8]@"MALCOLM ALLEN"[/size]</bottin1> / [url=http://crocodilegames.forumactif.com/u75]@[/url]samih scully

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(samih)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(samih)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(samih)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:10

vous n'avez pas les bases
+1

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:13

(samih)  541158315 (samih)  541158315 (samih)  541158315
Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(samih)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(samih)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(samih)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:16

(samih)  301742621 (samih)  301742621 (samih)  301742621 (samih)  301742621 (samih)  301742621 (samih)  301742621

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
JJ O'Reilly
JJ O'Reilly
branlez-moi
bolossage du staff / : (samih)  3c05863d2414b8a3e6bfb62983da31b3
Messages / : 931
pseudo / : miserunt (mathie)
crédits / : miserunt (avatar), moonschild (signature), pinterest + moi (image profil), moi (icon)
(samih)  KUH7uqZv_o

- - DÉGUISÉ EN ÊTRE HUMAIN,
POUR UN SEMBLANT D’HUMANITÉ.


[ ON S'RACONTERA NOS MALHEURS
ET ON FERA SEMBLANT D'SE COMPRENDRE
]


Points / : 100
avatar / : yuri pleskun
âge / : 23 ans
statut / : pas bon pour toi.
quartier / : delray, dans une vieille baraque immense avec les kids (et un enfoiré de raton laveur), sûrement qu'elle était belle autrefois cette bâtisse, mais aujourd'hui elle tombe en ruine, le toit prend l'eau et y a des trous dans le plancher. mais qu'importe, les propriétaires ont fuit en laissant la plupart des meubles, alors c'est parfait.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t351-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t370-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t314-don-t-let-me-be-misunderstood#3270

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:17

(samih)  2108367921

_________________


/ ET JE PENSE QUE SI LA VIE NE M'DONNE PAS TOUT C'QUE J'LUI DEMANDE, J'PASSERAI PAR LA VIOLENCE. /

Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(samih)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(samih)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(samih)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:19

Ok, first rule.

(samih)  Tenor

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
JJ O'Reilly
JJ O'Reilly
branlez-moi
bolossage du staff / : (samih)  3c05863d2414b8a3e6bfb62983da31b3
Messages / : 931
pseudo / : miserunt (mathie)
crédits / : miserunt (avatar), moonschild (signature), pinterest + moi (image profil), moi (icon)
(samih)  KUH7uqZv_o

- - DÉGUISÉ EN ÊTRE HUMAIN,
POUR UN SEMBLANT D’HUMANITÉ.


[ ON S'RACONTERA NOS MALHEURS
ET ON FERA SEMBLANT D'SE COMPRENDRE
]


Points / : 100
avatar / : yuri pleskun
âge / : 23 ans
statut / : pas bon pour toi.
quartier / : delray, dans une vieille baraque immense avec les kids (et un enfoiré de raton laveur), sûrement qu'elle était belle autrefois cette bâtisse, mais aujourd'hui elle tombe en ruine, le toit prend l'eau et y a des trous dans le plancher. mais qu'importe, les propriétaires ont fuit en laissant la plupart des meubles, alors c'est parfait.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t351-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t370-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t314-don-t-let-me-be-misunderstood#3270

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:23

(samih)  200

_________________


/ ET JE PENSE QUE SI LA VIE NE M'DONNE PAS TOUT C'QUE J'LUI DEMANDE, J'PASSERAI PAR LA VIOLENCE. /

Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(samih)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(samih)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(samih)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:24

(samih)  Giphy

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:25

(samih)  Tumblr_orfa66KDhC1vhvnzyo1_500

dahlia qui attend que samih l'adopte pour remplacer sphinx /out/

SINON BBBBBBBBB

(samih)  1637882577 (samih)  1637882577 (samih)  1637882577 (samih)  1637882577 (samih)  1637882577 (samih)  1637882577 (samih)  1637882577 (samih)  1637882577
(samih)  3587749218 (samih)  3587749218 (samih)  3587749218 (samih)  3587749218 (samih)  3587749218
(samih)  3587970080 (samih)  3587970080 (samih)  3587970080 (samih)  3587970080 (samih)  3587970080 (samih)  3587970080

LET ME LOVE U MERCI
Revenir en haut Aller en bas
JJ O'Reilly
JJ O'Reilly
branlez-moi
bolossage du staff / : (samih)  3c05863d2414b8a3e6bfb62983da31b3
Messages / : 931
pseudo / : miserunt (mathie)
crédits / : miserunt (avatar), moonschild (signature), pinterest + moi (image profil), moi (icon)
(samih)  KUH7uqZv_o

- - DÉGUISÉ EN ÊTRE HUMAIN,
POUR UN SEMBLANT D’HUMANITÉ.


[ ON S'RACONTERA NOS MALHEURS
ET ON FERA SEMBLANT D'SE COMPRENDRE
]


Points / : 100
avatar / : yuri pleskun
âge / : 23 ans
statut / : pas bon pour toi.
quartier / : delray, dans une vieille baraque immense avec les kids (et un enfoiré de raton laveur), sûrement qu'elle était belle autrefois cette bâtisse, mais aujourd'hui elle tombe en ruine, le toit prend l'eau et y a des trous dans le plancher. mais qu'importe, les propriétaires ont fuit en laissant la plupart des meubles, alors c'est parfait.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t351-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t370-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t314-don-t-let-me-be-misunderstood#3270

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:25

(samih)  3005211461 (samih)  3005211461 (samih)  3005211461 (samih)  3005211461 (samih)  3005211461 (samih)  3005211461

_________________


/ ET JE PENSE QUE SI LA VIE NE M'DONNE PAS TOUT C'QUE J'LUI DEMANDE, J'PASSERAI PAR LA VIOLENCE. /

Revenir en haut Aller en bas
Samih Scully
Samih Scully

Feuille de personnage
(samih)  13e8298d6b883321e666c4befa8543c3 : Toujours défoncé + des traces de piqures sur les bras + une longue cicatrice du flanc jusqu'à la colonne + trèfle irlandais tatoué sur l'épaule gauche + porte toujours un hoodie noir + cohabite avec deux autres personnalités
papi pédo
Messages / : 1626
pseudo / : fitotime
crédits / : miserunt (avatar) _ pinterest (images) _ grandson + muse (textes)
[ YOU CAME TO ME LIKE A LITTLE CHILD
I BROUGHT YOU UP, FED YOU
AND GAVE YOU ALL OF MY TIME
]


(samih)  B9f6632c837661c2c00bdb63cddf6e4f

The kid has got a darkside
Best believe it
Push too far you'll see
The kid has got a darkside
That you don't wanna meet at all
La la la la la


_________________________

(samih)  247949clubsuzy

Points / : 100
avatar / : rami malek
âge / : 26
statut / : célibataire
quartier / : delray _ maison abandonnée, maison fantôme au milieu d'un grand terrain vague avec le reste de la smala.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t364-samih-scully#4370 http://crocodilegames.forumactif.com/t363-samih-scully http://crocodilegames.forumactif.com/t316-samih

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:28

MAIS !
CE GIF DE CHAT EST BEAUCOUP TROP MIGNON. (samih)  2479461917 (samih)  2479461917 (samih)  2479461917 (samih)  1900157287 (samih)  4056410174
J'comprend pas qu'il ne soit pas déjà dans ton profil (samih)  2122690277 (j't'en ferais un goose, sinon. (samih)  2040924454 )

Sinon avec plaisir pour remplacer Sphinx, tu viendras ronronner au pied du lit de sam. (samih)  1039351271

JJ, coucouche panier, merci.

_________________

tu crois aux fantômes, toi ?
moi je pense que c'est nous les fantômes. c'est juste qu'on ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
JJ O'Reilly
JJ O'Reilly
branlez-moi
bolossage du staff / : (samih)  3c05863d2414b8a3e6bfb62983da31b3
Messages / : 931
pseudo / : miserunt (mathie)
crédits / : miserunt (avatar), moonschild (signature), pinterest + moi (image profil), moi (icon)
(samih)  KUH7uqZv_o

- - DÉGUISÉ EN ÊTRE HUMAIN,
POUR UN SEMBLANT D’HUMANITÉ.


[ ON S'RACONTERA NOS MALHEURS
ET ON FERA SEMBLANT D'SE COMPRENDRE
]


Points / : 100
avatar / : yuri pleskun
âge / : 23 ans
statut / : pas bon pour toi.
quartier / : delray, dans une vieille baraque immense avec les kids (et un enfoiré de raton laveur), sûrement qu'elle était belle autrefois cette bâtisse, mais aujourd'hui elle tombe en ruine, le toit prend l'eau et y a des trous dans le plancher. mais qu'importe, les propriétaires ont fuit en laissant la plupart des meubles, alors c'est parfait.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t351-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t370-jj-o-reilly http://crocodilegames.forumactif.com/t314-don-t-let-me-be-misunderstood#3270

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:31

(samih)  Giphy

_________________


/ ET JE PENSE QUE SI LA VIE NE M'DONNE PAS TOUT C'QUE J'LUI DEMANDE, J'PASSERAI PAR LA VIOLENCE. /

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 13:42

@JJ O'Reilly a écrit:
(samih)  Giphy
ce gif m'a tuer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 14:49

Il est liiiiiiiiiibre (samih)  50136753
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

(samih)  Empty
MessageSujet: Re: (samih)    (samih)  EmptyVen 5 Avr - 16:07

da beeeeeeest.
(samih)  1562938868
Revenir en haut Aller en bas
 
(samih)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R O C O D I L E / G A M E S :: introduction / :: crocos à présenter :: crocos acceptés-
Sauter vers: