Partagez
 

 INTRIGUE V3 _ ERROR 404

Aller en bas 
AuteurMessage
Crocodile
- Whisper in my ear -
Messages / : 285
crédits / : miserunt
W E L C O M E - T O - H E L L
INTRIGUE V3 _ ERROR 404 40ad90789c4b972b592bd967f2eb6402Il vaut mieux garder la nostalgie d'un paradis en le quittant que de le transformer en enfer en y restant.


Points / : 8
Voir le profil de l'utilisateur

INTRIGUE V3 _ ERROR 404 Empty
MessageSujet: INTRIGUE V3 _ ERROR 404   INTRIGUE V3 _ ERROR 404 EmptyDim 14 Juil - 15:02

_ERROR 404






Ça grésille. Écran noir.

S . N . A. K . E 

Les lettres clignotent comme un stroboscope.

Society is. Not. Available. Kaos. Everywhere.

Sur tous les écrans. Les téléphones. Les panneaux publicitaires. Les tablettes. Les télés, même celle accrochée dans le commissariat de police où Herman fête sa victoire. Il vient de devenir le nouveau Chef du Detroit Police Department. Mais d’un coup le silence, partout dans la ville qui grouille de son agitation naturelle. On n’entend plus que la voix trafiquée qui résonne sur les ondes.

Herman, pendant tu répandais de la poudre dans les rues, on t’a préparé un petit cadeau. Nous sommes ceux qui refusent ta politique, qui refusent la société que toi et tes petits copains imposent à l’humanité. Tu es la gangrène de cette ville, toi et ces parasites qui tuent à cause d’une couleur de peau. Detroit a assez saigné à cause de votre haine. Votre système est mort. On est partout. Et tu vas vite regretter d’avoir voulu briser ce qu’on avait réussi à reconstruire, Herman. Parce qu’on t'a eu les premiers. Enfants de Detroit, révoltez-vous. Refusez de subir les crimes de vos parents. Les gangs vous ont formaté, libérez-vous de leurs doctrines racistes. Faites la peau à leurs principes. Faites couler le sang de ceux qui vous matraquent, plutôt que celui de vos frères. Tout est permis. La dictature est renversée, vive l’Anarchie. 

Erreur 404.

La coupure de courant dure toute la nuit. Au matin, tout déconne. S.N.A.K.E est un groupe de hackers qui s’attaquent habituellement au capitalisme, aux barons de la finance, aux PDG. Aujourd’hui, ils ont fait tomber Detroit. Ils ont tout retourné. Les dossiers compromettants des élus ont fuité sur la toile, certains casiers judiciaires aussi, d’autres ont été supprimés. Des voyous enfermés depuis trop longtemps en prison ont vu leurs portes s’ouvrir miraculeusement, la moitié a réussi à s’échapper, tous issus d’un affrontement de races, d’erreurs judiciaires, des tueurs de flics. Les banques ont été infiltrées, des comptes ont tout perdu, d’autres tout gagné. Les serveurs de certaines boites ont tous grillé, y a même eu des explosions de signalé, des incendies. Les hôpitaux peinent à maintenir leurs patients. Les feux rouges font n’importe quoi, les sirènes de police se déclenchent pour rien. Les coupures de courant s’enchaînent. Les JT télévisés locaux sont interrompus à longueur de temps. Le réseau est saturé.

Tout se casse la gueule.

Herman débute son mandat dans un climat électrique, dans l’anarchie la plus complète. Pour ne pas décevoir ses soutiens, il soigne le mal par le mal. Les fouilles aléatoires s’enchaînent pour trouver le siège de ces fauteurs de troubles. La traque est acharnée, mais la riposte est rude. La population s’enflamme dans ce chaos, d’autres décident de se rallier au message de S.N.A.K.E et d’hurler leur colère, celle d’avoir été pris entre deux feux depuis toujours. Les gangs ont flingué cette ville. Ils n’en peuvent plus de la haine raciale, des gens qui se font tuer pour rien. La solidarité est confrontée à l’ultra-violence de cette anarchie. Et, quand on regarde de plus près, chacun craint les conséquences de ce hack général.

Quelle information compromettante va surgir du passé ? Les évadés de la prison vont-ils semer la zizanie ? On ne peut plus compter sur le réseau, sur l’électricité, chacun voit son quotidien se bousculer totalement, et les flics mettent la pression à tout le monde. Tous coupables.

Au milieu de la cohue, Le Pavillon attire les foules. En plein milieu du désert qu’est Delray, la vieille maison affiche complet. On ne sait pas vraiment qui a passé le mot en premier, mais on sait, dans les rues, que S.N.A.K.E zone par ici. La cave est fermée d’accès, impossible d’y entrer, on pense qu’ils ont tout installé là. Dans le reste de la maison, l’ambiance 80’s des néon qui clignotent, les bandes d’arcades, les flipper, les cocktails puissants… c’est le bordel, on vient y chopper un peu d’acide ou passer un moment avec ses amis. Dans certaines pièces, quelques ordis abritent des challenges de jeux vidéos ou les hack de quelques sympathisants de la cause, qui veulent apporter leur pierre à l’édifice. On y trouve de tout, et de tout le monde. Le Pavillon rassemble les blancs, les basanés, les noirs. Ils sont tous ensemble, en frères, enfin affranchis d’une guerre qui ne les concerne plus.

_En résumé.
Juste après l'élection d'Herman au pouvoir, un groupe de hackers réputés, les S.N.A.K.E ont pris le contrôle de la ville en foutant le bordel dans tous les réseaux. Feux rouges, radio de la police, casiers judiciaires, archives compromettantes, réseau téléphonique, comptes en banque… tout est touché, tout le monde aussi. Ils demandent le cessez-le-feu à Detroit, la fin de la haine raciale et l'anarchie la plus complète. Herman tente de garder la face, et sa milice retourne toute la ville à la recherche du fief des hackers. La population est complètement secouée, effrayée par les conséquences de ce crash, mais d'autres sympathisent avec les hackers et leur message de paix et de liberté. Le Pavillon devient le nouveau centre névralgique de la ville, depuis la cave on sait que les S.N.A.K.E contrôlent la ville, à l'étage, on les aide, on fait la fête ou on profite de l'ambiance.

_Participer
Vous pouvez vous inspirer du contexte présenté pour vos rps et adapter vos personnages à ce nouvel environnement. De plus nous avons créé des situations prédéfinies pour intégrer vos personnages dans ce contexte.
De plus, si personne ne sait exactement qui sont les membres du groupe S.N.A.K.E, il est possible que certains d'entre vous soient approchés par le groupe, afin de réaliser des missions mineures, quitte à s'investir de plus en plus pour ce clan de hackers anarchistes. À vous de voir les perspectives d'évolution de votre personnage et d'utiliser ces nouveaux arrivants comme vous le sentez, vous êtes donc libre d'affilier (dans la limite du raisonnable) votre personnage au groupe et d'utiliser ça pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE V3 _ ERROR 404
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R O C O D I L E / G A M E S :: hors-jeu / :: version trois-
Sauter vers: