Partagez
 

 hell of a night (athéna) // intrigue

Aller en bas 
AuteurMessage
Vega Soares
Vega Soares
- Whisper in my ear -
Messages / : 79
pseudo / : nox.eternam
crédits / : BALACLAVA (ava), pinterest (signa)
Points / : 17
avatar / : cindy kimberly
âge / : vingt ans, âge ingrât - plus gamine mais pas encore adulte.
statut / : tu vas, tu viens. seule, incapable de te poser, incapable de faire confiance.
quartier / : un petit studio à mexicantown, quartier où il fait bon vivre, qui respire la bonne humeur. ça te donne un peu d'espoir sur la ville - et puis ça te rapproche un tout petit peu de tes origines latines.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t1371-vega-soares#21426 http://crocodilegames.forumactif.com/t1372-vega-soares#21427 http://crocodilegames.forumactif.com/t1365-angel-on-fire-vega#21238

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyMer 29 Jan - 19:58



@athéna kaiser

Il y a un nouvel endroit en vogue, à Detroit. T’en as vaguement entendu parler, les passants mentionnent le lieu et toi, ça t’intrigue. Le Manoir de Shadewood. Il paraît qu’il y a des salles de divination. Et toi, t’aimes bien tous ces trucs là. Alors tu te décides d’aller y faire un tour. Tu te diriges directement vers la véranda, où se trouve la voyante. T’as entendu dire qu’elle lisait les cartes et qu’elle s’y connaissait en astrologie. T’as voulu aller la rencontrer, pour lui poser une question. Mais y’avait trop de monde. T’as attendu, pourtant. T’as fait la queue pendant une bonne heure, en vain. Au final, la vieille dame a fini par hurler et tout le monde est parti un peu apeuré. Toi, tu t’es résignée.

T’allais repartir quand t’as aperçu à travers une grande porte une bibliothèque. Et t’aimes bien lire, Vega. Un peu nerd sur les bords, tu caches cet aspect de ta personnalité pour éviter qu’on te voit comme un cerveau ambulant. Pourtant, t’es une femme intelligente, bonne élève et blindée de connaissances. Et les beaux livres anciens ont appelé ta curiosité. Tu t’es baladée dans les allées, parfois à t’arrêter pour les feuilleter. T’es tombée sur des choses plutôt curieuses. Grimoires d’incantation, vieux recueils de type encyclopédiques poussiéreux. Des bouquins qui ont l’air de ne pas avoir été ouverts pendant des centaines d’années. Et ça te fascine, toi. Tu te perds dans la contemplation de tout ce qui se présente à toi.

Au final, ton iPhone vibre et te tire de tes rêveries. C’est là que tu vois l’heure — foutu couvre-feu déjà dépassé. Faut dire qu’on se rend pas compte de la nuit qui tombe quand on est enfermé dans un manoir soit-disant hanté. Fais chier, faut que tu sortes de là et que tu retournes au pas de course chez toi. Pas envie de te faire embarquer par les flics et de pourrir à Wayne County comme des dizaines d’autres filles. Sauf qu’une fille, t’en croises une. Qui court à toute vitesse vers toi et manque même de te percuter de plein fouet. Ah mais bordel, c’est Athéna! "J’allais rentrer, qu’est-ce que tu fais?" Non, elle te dit de pas sortir, y’a déjà la police dans les rues qui cherche n’importe qui à arrêter. Mieux vaut rester planquées ici. Okay…

"On a qu’à aller dans la bibliothèque, y’a pas mal d’allées, ça sera plus facile pour se planquer." Et tu l’incites à te suivre, vu que t’en viens tout juste. "Reprends ton souffle, t’inquiète, tant qu’on est ici on est saf—" Tu t’arrêtes en plein milieu de ta phrase, figée. Tu lui donnes un coup de coude qui se veut discret mais qui ne l’est pas vraiment. Et tu chuchotes : "Meuf… tu vois ce que je vois?" Regard droit devant toi, une ombre se détache à peine dans l’encadrement de la porte ouverte qui mène à la bibliothèque. "J’te jure que j’y étais quand t’es arrivée et y’avait personne…" Et ça se voit sur ton visage que t’es pas rassurée. Et l’ombre, elle est statique. La personne a pas l’air de vouloir bouger. Et c’est encore plus flippant, selon toi.

"Okay, demi-tour, changement de plan." Tu la tires par le bras et tu marches un peu vite dans les couloirs du manoir. Mais y’a un tas de bruits environnants, il fait quasi nuit noire, le sol craque, t’as l’impression que les murs chuchotent sur votre passage. Et le contexte rend les choses beaucoup plus flippantes qu’en temps normal. "Là !" Que tu dis en poussant une porte entrouverte. T’attires ta copine dans la pièce et refermes la porte derrière vous, soupirant déjà de soulagement.

Sauf que t’as pas pensé à regarder ce qui se trouvait dans la pièce avant de t’y engouffrer. T’as pas vu que c’était un genre de musée des horreurs, des étagères remplies de bocaux qui sont eux-mêmes remplis de parties humaines amputées. Et visiblement, vous n’êtes pas au bout de vos surprises.


_________________


would you bleed for me? lick it off my lips like you needed me? would you sit me on a couch with your fingers in my mouth? you look so cool when you're reading me, go on and light a cigarette, set a fire in my head tonight / // trouble stripped, halsey.


Revenir en haut Aller en bas
Athéna Kaiser
obélix
bolossage du staff / : hell of a night (athéna) // intrigue WOphhiZk_o
Messages / : 1561
pseudo / : darley (elisa).
crédits / : ava @astra / sign @siren charms.
hell of a night (athéna) // intrigue 6840844db6ee55125e2c5135ea909e0d
_________________

MOODBOARD

_________________

hell of a night (athéna) // intrigue 797354clubvulgaire1

Spoiler:
 

Points / : 215
avatar / : nicola peltz.
âge / : vingt-trois ans.
statut / : c'pas clair. pas déterminé. pas énoncé à haute voix. mais c'tout comme. y a plus qu'ares qui compte.
quartier / : krainz woods, dans un appart un peu pourri, mais qu'elle a arrangé à sa sauce avec ares, son frère. et les voisins se plaignent, mais c'est pas comme si les kaiser en avaient quelque chose à foutre.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t906-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t907-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t902-somewhere-in-between-athena

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyMer 12 Fév - 11:50

peut-être qu'elle a traîné trop longtemps dans le manoir. et quand elle voit l'heure, elle s'dit qu'elle a peut-être le temps de rentrer. c'est stupide, elle le sait déjà, mais c'est pas comme si elle pouvait dormir là. perdue devant des objets divers et variés, elle aurait pu rester là pendant des heures à regarder tout en se disant: putain, chelou. tentée par l'idée d'aller voir la voyante, mais la queue l'a démotivé direct. et certes, elle aurait pu essayer de gruger comme elle sait suffisamment bien le faire, mais non. pas envie que son nom se retrouve maudit dans le même bâtiment. elle a pas vraiment besoin de ça. mais tandis qu'elle marche pour retourner à sa voiture qu'elle a garé plus loin, elle voit les phares qui viennent dans sa direction. distingue le logo 'police' marqué sur le côté. coup d’œil sur le téléphone: 22h00. putain, mais comment est-ce qu'ils peuvent être autant aux aguets?

pas vraiment le temps d'y réfléchir plus que ça. pourquoi est-ce qu'elle s'est garée aussi loin du manoir? fuck. athéna se met à courir, sait que la police est pas vraiment aimable avec les meufs ces derniers temps. manquerait plus qu'elle se retrouve à wayne county. non. alors elle s'met à courir, dans la direction du manoir. sprint rapide tandis qu'elle jette des coups d’œil derrière elle. peut-être qu'ils l'ont pas vu. surement que c'est pas le cas d'ailleurs, mais elle préfère ne pas tenter le diable, pas là-dessus. et en arrivant dans le manoir, elle évite de peu de foncer dans quelqu'un. vega? vega qui s'apprête à sortir.

"J’allais rentrer, qu’est-ce que tu fais?" à bout de souffle, athéna essaie de reprendre sa respiration, mais elle attrape le bras de vega pour l'empêcher de sortir. si elle peut pas parler tout de suite, elle peut quand même la retenir physiquement. "Sors pas. Ils sont déjà là." voix au ralenti, pause pour reprendre son souffle pratiquement entre chaque mot. clairement, son endurance est à chier quand il s'agit pas de sexe. et quand elle dit 'ils', elle sous-entend la police. "On a qu’à aller dans la bibliothèque, y’a pas mal d’allées, ça sera plus facile pour se planquer. Reprends ton souffle, t’inquiète, tant qu’on est ici on est saf—" athéna hoche la tête aux propos de vega et la suit tandis qu'elle avance. et est-ce qu'elle vérifie derrière elles si les flics n'arrivent pas à la porte? ouais, un peu. mais c'est bon, elles ont l'air hors de danger. c'est le coup de coude de vega qui la ramène à ce qui s'passe devant elles. "Meuf… tu vois ce que je vois?" athéna fronce les sourcils en voyant l'ombre ou... est-ce c'est quelqu'un? "Tu l'connais?" demande athéna en chuchotant à son tour. "J’te jure que j’y étais quand t’es arrivée et y’avait personne…" ah, donc non, vega ne le connait pas. et what the fuck? pourquoi le gars bouge pas? est-ce que c'est vraiment quelqu'un? peut-être que c'est juste un effet d'optique? putain, c'est bon, la tombe à halloween et maintenant ça? c'est satan qui essaie de lui envoyer des signaux? pensées qui se mélangent, surement dans le but de dédramatiser la situation - ça marche pas vraiment.

"Okay, demi-tour, changement de plan." "Attends, mais tu sais où tu vas?" demande athéna tandis que vega lui tire le bras pour l'embarquer dans une autre direction. venir ici pendant la journée, c'est une chose - mystique, étrange, mais plutôt 'amusant'. là, athéna trouve ça beaucoup moins sympathique. c'est tordu et elle est pas à l'aise. et si ça continue, elle va même commencer à se dire qu'elle serait peut-être mieux à fuir la police dehors plutôt qu'ici. "Là !" et dés que la porte est ouverte, vega tire athéna avec elle pour qu'elles s'engouffrent dedans. porte fermée. et c'est quoi ça encore? "T'es déjà venue là?" et par là, elle entend dans cette salle. avec tous ces putains de bocaux remplis de... wow, pardon? "C'est quoi ça?" question rhétorique, parce que clairement, ça ressemble à des bouts de corps humains. "Meuf, faut qu'on sorte de là." c'est mort, elle veut pas rester là. si ça se trouve, y a des portes cachées et les gens qui font ça se planquent derrière. ok, peut-être qu'elle est parano, mais vaut mieux prévenir que guérir. sauf que quand athéna essaie d'ouvrir la porte par laquelle elles sont rentrées, elle y arrive pas. "C'est une blague? Vega, j'arrive pas à ouvrir." et elle essaie de tirer et de pousser, bouge la poignée de la porte comme une malade. non, y a rien qui fait. putain, non, athéna veut pas qu'elles se retrouvent coincées ici...

_________________
- - tell me why you can't control the feelings you desire. burning all my bridges as you set my walls on fire. save me being honest, babe, save me from your promises. take me with your constant shame, let me bleed your love away.
Revenir en haut Aller en bas
Vega Soares
Vega Soares
- Whisper in my ear -
Messages / : 79
pseudo / : nox.eternam
crédits / : BALACLAVA (ava), pinterest (signa)
Points / : 17
avatar / : cindy kimberly
âge / : vingt ans, âge ingrât - plus gamine mais pas encore adulte.
statut / : tu vas, tu viens. seule, incapable de te poser, incapable de faire confiance.
quartier / : un petit studio à mexicantown, quartier où il fait bon vivre, qui respire la bonne humeur. ça te donne un peu d'espoir sur la ville - et puis ça te rapproche un tout petit peu de tes origines latines.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t1371-vega-soares#21426 http://crocodilegames.forumactif.com/t1372-vega-soares#21427 http://crocodilegames.forumactif.com/t1365-angel-on-fire-vega#21238

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyJeu 20 Fév - 16:09



Coincées à l’intérieur du manoir, tu décides que la bibliothèque, c’est un bon endroit pour vous planquer. Il fait sombre, y’a pleins d’allées, si quelqu’un vous cherche, ça sera plus facile pour se déplacer et vous échapper. Sauf que quand tu veux l’attirer vers la bibliothèque, y’a une silhouette qui barre l’encadrement de la porte. Et non, tu la connais pas, cette personne. T’étais seule dans la pièce avant d’en sortir, tu pourrais y mettre ta main à couper.

Mais du coup, vous n’allez certainement pas retourner là-bas et taper discute à ce gars. Tu changes de plan, à la recherche d’une nouvelle cachette. "Attends, mais tu sais où tu vas?" Tu hausses vaguement les épaules pour simple réponse — on s’en fout, non? Tant que la police ne vous met pas la main dessus? "Ça sera toujours mieux que Wayne County. T’as vu qu’y’a une meuf qui est morte là-bas?" Tu parles pendant que vous marchez dans les dédales des couloirs interminables du manoir.

Jusqu’à trouver une porte ouverte. Pièce dans laquelle tu t’engouffres, et tu l’attires avec toi par la même occasion, en reclaquant la porte derrière vous. Ouais, tu sais pas pourquoi mais sur le moment, tu t’es dis que vous seriez plus en sécurité derrière une porte fermée. C’qui en soi, n’est pas faux. Sauf que t’as oublié un détail un peu crucial. Regarder d’abord où tu mets les pieds. "T'es déjà venue là?" Tu te retournes, parce que tu sens presque que le ton employé camoufle quelques… reproches? Et tu te retrouves nez à nez avec de grandes étagères remplies de bocaux…  bizarres? Ouais, c’est le moins que tu puisses dire. "C'est quoi ça?" Question posée mais aucune réponse donnée, parce que vous vous doutez toutes les deux de ce qui repose tranquillement dans ces pots. "Meuf, faut qu'on sorte de là." Tu hoches vaguement la tête — t’es d’accord hein, c’est juste que t’as fait un pas vers les bocaux et t’es étrangement et morbidement attirée par tout ce que tu vois là.

Du bruit qui retentit dans ton dos et tu t’en préoccupes pas trop, pas tant que t’es pas directement interpellée. "C’est une blague? Vega, j'arrive pas à ouvrir." Tu te diriges vers Athéna. "Laisse-moi essayer." Et tu tires et pousses, toi aussi — sans succès. Merde. "Après, y’a rien dans cette pièce. Fin j’veux dire… y’a personne quoi. On est qu’à deux. C’est mieux que de se retrouver avec je ne sais qui." Y’a de quoi faire un Frankenstein ici, certes, mais pour l’instant, c’est pas le cas. "T’as pas une bobby pin? On peut essayer de crocheter la serrure. Fin j’veux dire, j’ai jamais fait ça moi, mais dans les films ça a l’air facile… j’peux chercher un tuto sur Youtube aussi." Tu sors ton téléphone, prête à te mettre en quête avant même de savoir si vous avez l’outil nécessaire. "Ah bah en fait… j’ai pas de 4G." Bye le tuto Youtube. "Mais ça doit pas être bien compliqué hein… Tout le monde le fait…" Non?


_________________


would you bleed for me? lick it off my lips like you needed me? would you sit me on a couch with your fingers in my mouth? you look so cool when you're reading me, go on and light a cigarette, set a fire in my head tonight / // trouble stripped, halsey.


Revenir en haut Aller en bas
Athéna Kaiser
obélix
bolossage du staff / : hell of a night (athéna) // intrigue WOphhiZk_o
Messages / : 1561
pseudo / : darley (elisa).
crédits / : ava @astra / sign @siren charms.
hell of a night (athéna) // intrigue 6840844db6ee55125e2c5135ea909e0d
_________________

MOODBOARD

_________________

hell of a night (athéna) // intrigue 797354clubvulgaire1

Spoiler:
 

Points / : 215
avatar / : nicola peltz.
âge / : vingt-trois ans.
statut / : c'pas clair. pas déterminé. pas énoncé à haute voix. mais c'tout comme. y a plus qu'ares qui compte.
quartier / : krainz woods, dans un appart un peu pourri, mais qu'elle a arrangé à sa sauce avec ares, son frère. et les voisins se plaignent, mais c'est pas comme si les kaiser en avaient quelque chose à foutre.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t906-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t907-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t902-somewhere-in-between-athena

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyMer 26 Fév - 18:15

athéna savait pas qu'il y avait des vigiles ici. et sûrement qu'elle se dit que c'est un vigile uniquement pour se rassurer. on dirait une statue. mais elle avait jamais capté qu'il y avait une statue ici. non pas qu'elle vienne souvent. ça s'sent qu'elle panique? parce que ouais, putain, elle est pas sereine à l'idée qu'un gonze veuille les poursuivre ou une autre connerie dans le genre. mais vega a l'air de savoir où elle va, même si athéna n'en est pas trop sûre. "Ça sera toujours mieux que Wayne County. T’as vu qu’y’a une meuf qui est morte là-bas?" ouais, certes, c'est mieux que wayne county, mais ce qui serait encore mieux, c'est d'être sûre de pouvoir sortir de là vivante. et peut-être qu'elle regarde trop de films d'horreurs, athéna, mais au moins, elle sait à quoi s'attendre dans ce genre de bail et là, ça la rassure pas vraiment. "Ouais, j'ai vu, c'est pour ça que j'me suis mise à courir quand j'ai vu les flics arriver." pas tellement envie de mourir dans une cage juste parce que des gardiens de merde en ont décidé ainsi. pas vraiment envie de se retrouver en cage tout court d'ailleurs. tout simplement.

sauf qu'elles se retrouvent dans une pièce glauque à souhait. et athéna comprend bien assez vite que ce qui se trouvent dans les bocaux n'a rien de rassurant. athéna a raison, c'est trop bizarre dans le coin. pendant la journée? pas de problème. la nuit? beaucoup moins sympathique. athéna panique un peu. beaucoup, même si elle tente de se dire que tranquille, tout va bien se passer, il va rien leur arriver. ouais. surement pas. sauf que quand elle essaie d'ouvrir la porte pour qu'elles puissent sortir de là, c'est impossible. "Laisse-moi essayer." athéna se décale, la laisse pousser et tirer la poignée de la porte, sans succès. putain, c'est quoi ce bordel? "Après, y’a rien dans cette pièce. Fin j’veux dire… y’a personne quoi. On est qu’à deux. C’est mieux que de se retrouver avec je ne sais qui." ouais, surement. sauf qu'elles peuvent pas sortir, mais apparemment, des gens peuvent rentrer. donc si le gars du couloir décide de leur rendre visite, elles sont dans la merde. mais du calme. elles en sont pas encore là. "T’as pas une bobby pin? On peut essayer de crocheter la serrure. Fin j’veux dire, j’ai jamais fait ça moi, mais dans les films ça a l’air facile… j’peux chercher un tuto sur Youtube aussi." athéna la regarde pendant une seconde, fronce les sourcils tandis qu'elle voit vega sortir son téléphone. quoi? "Ah bah en fait… j’ai pas de 4G." comment ça, elle a pas de 4G? athéna sort son téléphone à son tour. "Mais ça doit pas être bien compliqué hein… Tout le monde le fait…" right. tout le monde fait ça.

"Non, mais y a pas de réseau du tout. Putain, fait chier." athéna prend une grande inspiration en fermant les yeux, beaucoup moins chill que vega. d'ailleurs, comment ça se fait qu'elle ait l'air aussi détendue? athéna a bien envie de lui poser la question, mais elle a pas vraiment le temps, parce que clairement, elles ont d'autres chats à fouetter, là, tout de suite. "T'as du réseau, toi? Pour appeler, j'veux dire? Parce que j'ai pas ce qu'il faut. Et j'sais pas comment on fait. Et j'suis sûre que c'est pas aussi simple qu'ils laissent paraitre." jamais rien n'est aussi simple qu'à la télé. sauf quand c'est un vrai cambrioleur qui montre, mais même eux le font avec beaucoup trop de simplicité. "Y a peut-être moyen qu'on trouve quelque chose pour essayer d'ouvrir la porte? Si ça s'trouve y aura un pied de biche planqué quelque part. Certes, c'est pas ouf niveau cohérence, mais vu l'endroit dans lequel on se trouve, rien n'est impossible. Et si ça se trouve, y a une porte cachée quelque part pour sortir? Comme dans les films, justement." est-ce qu'athéna a elle aussi regardé beaucoup trop de films? ouais, très probablement. mais il va bien falloir qu'elles puissent sortir de là.

_________________
- - tell me why you can't control the feelings you desire. burning all my bridges as you set my walls on fire. save me being honest, babe, save me from your promises. take me with your constant shame, let me bleed your love away.
Revenir en haut Aller en bas
Vega Soares
Vega Soares
- Whisper in my ear -
Messages / : 79
pseudo / : nox.eternam
crédits / : BALACLAVA (ava), pinterest (signa)
Points / : 17
avatar / : cindy kimberly
âge / : vingt ans, âge ingrât - plus gamine mais pas encore adulte.
statut / : tu vas, tu viens. seule, incapable de te poser, incapable de faire confiance.
quartier / : un petit studio à mexicantown, quartier où il fait bon vivre, qui respire la bonne humeur. ça te donne un peu d'espoir sur la ville - et puis ça te rapproche un tout petit peu de tes origines latines.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t1371-vega-soares#21426 http://crocodilegames.forumactif.com/t1372-vega-soares#21427 http://crocodilegames.forumactif.com/t1365-angel-on-fire-vega#21238

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyVen 28 Fév - 18:18



Plutôt bouger que rester face à cette silhouette inconnue et clairement flippante. Alors non, tu l’avoues, tu sais pas vraiment où tu vas. Mais t’y vas avec certitude — parce qu’encore une fois, tu préfères partir que de croiser la route de la personne cheloue à la bibliothèque. Et vaut mieux vous enfoncer dans le manoir plutôt que de pourrir à Wayne County, où une fille a été laissée pour morte dans un coin. "Ouais, j'ai vu, c'est pour ça que j'me suis mise à courir quand j'ai vu les flics arriver." Pas étonnant, elle a bien fait, d’un côté. C’est pour ça que tu t’es enfermée dans les égoûts avec Lapo la semaine dernière aussi — ce qu’il faut pas faire pour échapper aux flics, t’as failli te retrouver dans l’estomac d’un putain de crocodile.

Une fois arrivées dans votre nouvel environnement, t’as pas réfléchi mais t’as claqué la porte derrière toi. Dans un instinct de protection, probablement. Sauf que maintenant, c’est ici que vous êtes coincées. Et Athéna a raison — t’as pas pensé à regarder ce qui se trouvait dans la pièce avant de t’y engouffrer. Oups. Alors tu proposes d’essayer de crocheter la serrure, accompagnées d’un tuto youtube. Sauf que ton plan tombe à l’eau quand tu constates que tu n’as pas d’accès à internet sur ton iPhone. "Non, mais y a pas de réseau du tout. Putain, fait chier." Qu’elle dit après avoir vérifié son téléphone à son tour. Tu te mets à faire le tour de la pièce — à pas prudents, quand même. "T'as du réseau, toi? Pour appeler, j'veux dire? Parce que j'ai pas ce qu'il faut. Et j'sais pas comment on fait. Et j'suis sûre que c'est pas aussi simple qu'ils laissent paraitre." Tu fronces un peu les sourcils. Ouais, elle a sûrement pas tout à fait tort. Ça parait toujours plus simple dans les films. Tu sors à nouveau ton téléphone et tu secoues la tête. "Non, j’ai pas de réseau du tout." C’est bizarre d’ailleurs. "Tu crois aux esprits?" Pas que t’essayes de la faire flipper hein, c’est juste que tout ce vibe te fait penser à des trucs pas très rassurants. Et parler, quand on a peur, ça fait du bien. Non?

"Y a peut-être moyen qu'on trouve quelque chose pour essayer d'ouvrir la porte? Si ça s'trouve y aura un pied de biche planqué quelque part. Certes, c'est pas ouf niveau cohérence, mais vu l'endroit dans lequel on se trouve, rien n'est impossible. Et si ça se trouve, y a une porte cachée quelque part pour sortir? Comme dans les films, justement." Tu hoches la tête. "Oui, je suis d’accord." Et tu te remets à marcher dans les allées d’étagères. Mais t’es pas très rapide Vega, pas très concentrée. Ton attention est plutôt réquisitionnée par ce qui se trouve dans chaque bocal sur lequel tu poses les yeux. "Tu crois que c’est des vrais bouts humains? Ou alors l’organisateur du manoir veut faire peur aux gens et c’est du plastique en vrai…" Tu hausses un peu les épaules, toi-même pas très convaincue de ta théorie. "Ils ont coupé les parties sur des cadavres entiers d’après toi? Ou genre, c’était des cadavres déjà coupé par des accidents par exemple?" Tu te poses des questions bizarres, Vega, tu veux bien l’admettre. Mais en même temps, c’est le reflet de cet endroit dans lequel vous êtes coincées : bizarre.


_________________


would you bleed for me? lick it off my lips like you needed me? would you sit me on a couch with your fingers in my mouth? you look so cool when you're reading me, go on and light a cigarette, set a fire in my head tonight / // trouble stripped, halsey.


Revenir en haut Aller en bas
Athéna Kaiser
obélix
bolossage du staff / : hell of a night (athéna) // intrigue WOphhiZk_o
Messages / : 1561
pseudo / : darley (elisa).
crédits / : ava @astra / sign @siren charms.
hell of a night (athéna) // intrigue 6840844db6ee55125e2c5135ea909e0d
_________________

MOODBOARD

_________________

hell of a night (athéna) // intrigue 797354clubvulgaire1

Spoiler:
 

Points / : 215
avatar / : nicola peltz.
âge / : vingt-trois ans.
statut / : c'pas clair. pas déterminé. pas énoncé à haute voix. mais c'tout comme. y a plus qu'ares qui compte.
quartier / : krainz woods, dans un appart un peu pourri, mais qu'elle a arrangé à sa sauce avec ares, son frère. et les voisins se plaignent, mais c'est pas comme si les kaiser en avaient quelque chose à foutre.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t906-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t907-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t902-somewhere-in-between-athena

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyJeu 12 Mar - 19:19

faut voir le bon côté des choses: vaut surement mieux qu'athéna soit enfermée ici avec vega, plutôt qu'en train d'être amenée à wayne county. cela dit, comme on n'est jamais vraiment content de ce qu'on a, ça plait quand même pas à athéna. cette salle est angoissante et entre les morceaux qui flottent dans des bocaux et la porte qui est impossible à ouvrir - athéna n'est pas ravie. du tout. elle s'en prend pas à vega malgré tout, parce qu'elle sait qu'elle y est pour rien. au moins, ici, y a pas de gars bizarre. si l'ombre au bout du couloir était bien un gars d'ailleurs. si ça se trouve, c'était le monstre de frankenstein. "Non, j’ai pas de réseau du tout." putain. à la limite elle aurait pu essayer de demander à ares comment on fait. mais non. comment elles vont faire? attendre le lendemain matin? non, elles vont pas rester ici toute la nuit. "Tu crois aux esprits?" pardon? athéna se retourne vers vega et lui lance un regard qui veut dire 'what the fuck'. c'pas le moment de se poser ce genre de questions en fait. "Pourquoi tu demandes ça? T'as vu un truc bizarre?" non, parce que ça commence à les lui briser menu. entre halloween et la tombe qui bougeait toute seule et maintenant cette pièce franchement creepy... c'bon, elle a sa dose de trucs bizarres. mais athéna compte pas attendre de découvrir s'il y a bien des esprits dans le lieu ou s'il y a un type qui va surgir de nulle part pour les foutre à leur tour dans un bocal. faut qu'elles sortent de là. et y a forcément une sortie. "Oui, je suis d’accord." tant mieux. l'attention d'athéna commence à se porter sur les murs - plus particulièrement les endroits où il n'y a pas d'étagères en premier. après elle essaiera de trouver des trappes comme dans les films, mais pour l'instant elle fait les endroits simples. et elle regarde aussi s'il y a pas un objet qui pourrait les aider. "Tu crois que c’est des vrais bouts humains? Ou alors l’organisateur du manoir veut faire peur aux gens et c’est du plastique en vrai… Ils ont coupé les parties sur des cadavres entiers d’après toi? Ou genre, c’était des cadavres déjà coupé par des accidents par exemple?" athéna se tourne de nouveau vers vega en haussant les sourcils. mais quoi? ça s'voit qu'elle est pas en train de chercher la sortie. ça s'voit, aussi, qu'elle est beaucoup trop subjuguée par le contenu des bocaux. putain. "Meuf, c'pas le moment." et elle s'dit que c'est peut-être un peu trop sec. que c'pas parce qu'elle panique qu'elle doit se venger sur vega. elle s'dit aussi qu'il va falloir qu'elles coopèrent et que plus vite vega sera fixée sur les bocaux, plus vite elle voudra se concentrer sur autre chose. "J'sais pas en vrai, Vega. On est à Delray dans un manoir grave chelou. J'veux dire... j'pense que ce sont des vrais bouts. Mais comment ils les ont récupéré, ça, par contre j'préfère pas trop savoir, tu vois. S'il faut, la personne qui les coupe est pas loin. Et honnêtement? Finir dans un bocal, c'pas la vie que j'ai décidé de mener." et en vrai, se poser des questions là-dessus, c'pas vraiment la vie qu'elle a décidé de mener non plus. "Tu veux bien m'aider à chercher, s'te plait? Et on y réfléchira une fois sorties, ça te va?" dehors, ça la dérangera beaucoup moins.

_________________
- - tell me why you can't control the feelings you desire. burning all my bridges as you set my walls on fire. save me being honest, babe, save me from your promises. take me with your constant shame, let me bleed your love away.
Revenir en haut Aller en bas
Vega Soares
Vega Soares
- Whisper in my ear -
Messages / : 79
pseudo / : nox.eternam
crédits / : BALACLAVA (ava), pinterest (signa)
Points / : 17
avatar / : cindy kimberly
âge / : vingt ans, âge ingrât - plus gamine mais pas encore adulte.
statut / : tu vas, tu viens. seule, incapable de te poser, incapable de faire confiance.
quartier / : un petit studio à mexicantown, quartier où il fait bon vivre, qui respire la bonne humeur. ça te donne un peu d'espoir sur la ville - et puis ça te rapproche un tout petit peu de tes origines latines.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t1371-vega-soares#21426 http://crocodilegames.forumactif.com/t1372-vega-soares#21427 http://crocodilegames.forumactif.com/t1365-angel-on-fire-vega#21238

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptySam 14 Mar - 23:45



Tu lui demandes si elle croit aux esprits, parce que c’est la question qui te vient en tête, enfermée dans un tel endroit. "Pourquoi tu demandes ça? T'as vu un truc bizarre?" Tu secoues la tête — ça sert à rien d’être parano. Ça te passait juste par la tête, c’est tout.

T’es d’accord tout de même sur le fait qu’il faut que vous sortiez de là. Mais c’est plus fort que toi Vega, t’es attirée par les bocaux remplis de différentes curiosités humaines… Et, curieuse de nature, tu te poses un tas de questions. "Meuf, c'pas le moment." Tu fronces un peu les sourcils. C’est un peu le moment, si. Parce qu’à quel autre moment vous allez vous retrouver dans ce genre de situations? Face à ce genre de trouvailles? Probablement jamais. "J'sais pas en vrai, Vega. On est à Delray dans un manoir grave chelou. J'veux dire... j'pense que ce sont des vrais bouts. Mais comment ils les ont récupéré, ça, par contre j'préfère pas trop savoir, tu vois. S'il faut, la personne qui les coupe est pas loin. Et honnêtement? Finir dans un bocal, c'pas la vie que j'ai décidé de mener." Tu hausses vaguement les épaules — elle n’a pas tort en soi. Alors tu détournes ton attention des bocaux, qui te font soudainement froid dans le dos. "Tu veux bien m'aider à chercher, s'te plait? Et on y réfléchira une fois sorties, ça te va?" Tu hoches la tête. "D’acc."

Alors tu t’éloignes des étagères pour tâter les murs. Tu touches un peu à tout — p’têtre que tu devrais pas, en vrai — mais t’espères tomber sur quelque chose. T’aperçois Athéna faire à peu près la même chose de l’autre côté de la pièce. Et finalement, y’a un truc qui se débloque — un clic qui se fait entendre, et t’es pas bien sûre de ce que t’as pu toucher pour provoquer cette réaction mais y’a un pan du mur qui se déplace pour s’ouvrir.

Et cette nouvelle porte, elle mène à une autre pièce. "Eh, Athéna, viens voir!" Trop excitée d’avoir découvert une nouvelle pièce secrète, comme dans les films ou les jeux vidéo. T’attends qu’Athéna te rejoigne pour avancer dans l’autre pièce. Au milieu de celle ci se trouve un genre de table en métal, quelques outils, d’autres bocaux éparpillés et… "Tu trouves pas que ça fait un peu salle d’autopsie…?" Que tu demandes, en espérant qu’elle te contredise, même si t’es plutôt sûre de toi pour le coup. Et c’est à ce moment précis que vous entendez des gros coups contre la porte d’à côté, celle qui vous a enfermées ici. "Okay, faut vraiment sortir maintenant. Y’a pas le choix." Parce que maintenant, t’es flippée, et tu veux clairement pas crever en tant que cobaye ici.


_________________


would you bleed for me? lick it off my lips like you needed me? would you sit me on a couch with your fingers in my mouth? you look so cool when you're reading me, go on and light a cigarette, set a fire in my head tonight / // trouble stripped, halsey.


Revenir en haut Aller en bas
Athéna Kaiser
obélix
bolossage du staff / : hell of a night (athéna) // intrigue WOphhiZk_o
Messages / : 1561
pseudo / : darley (elisa).
crédits / : ava @astra / sign @siren charms.
hell of a night (athéna) // intrigue 6840844db6ee55125e2c5135ea909e0d
_________________

MOODBOARD

_________________

hell of a night (athéna) // intrigue 797354clubvulgaire1

Spoiler:
 

Points / : 215
avatar / : nicola peltz.
âge / : vingt-trois ans.
statut / : c'pas clair. pas déterminé. pas énoncé à haute voix. mais c'tout comme. y a plus qu'ares qui compte.
quartier / : krainz woods, dans un appart un peu pourri, mais qu'elle a arrangé à sa sauce avec ares, son frère. et les voisins se plaignent, mais c'est pas comme si les kaiser en avaient quelque chose à foutre.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t906-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t907-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t902-somewhere-in-between-athena

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyLun 23 Mar - 19:22

athéna a pas envie de mener une enquête tout de suite. elle veut pas rester ici. ce qu’elle veut, c’est trouver à tout prix un moyen de sortir et à deux, elles trouveraient surement plus facilement que si athéna continue de chercher toute seule. certes, elle comprend que vega se pose un tas de questions. athéna aussi s’en pose, même si elle ne le montre pas, mais c’pas le moment d’y répondre. pas tant qu’elles sont là. pas tant qu’elles sont pas sorties. elle compte pas crever dans un manoir de delray et peut-être que c’est pessimiste de penser comme ça. peut-être que c’est même exagéré, mais tant pis. mieux vaut ça plutôt que finir dans un putain de bocal dans une vieille salle obscure. "D’acc." lui dit vega et y a un soupir de soulagement qui quitte les lèvres d’athéna. parce qu’au moins, elles auront deux fois plus de chance de sortir rapidement.

"On ira plus vite à deux." dit athéna tandis que vega se met activement à chercher. et athéna espère ne pas se tromper, elle espère vraiment qu’il y aura un foutu passage planqué quelque part qui leur permettra de sortir de là. elle regarde partout, cherche. et visiblement, athéna n’avait pas tort. "Eh, Athéna, viens voir!" elle se retourne direct. pendant une seconde, elle s'demande si c'est la sortie qu'elle a trouvé ou un autre truc bizarre. mais putain, c'une porte. elle pourrait sauter de joie, mais elle s'retient tant qu'elles sont pas encore sorties de là. "Bien joué, meuf !" dit athéna tandis qu'elles se rendent dans l'autre pièce. et pas conne, athéna met une cale entre les deux pièces, elle veut pas se retrouver enfermée encore une fois. "Tu trouves pas que ça fait un peu salle d’autopsie…?" soyons honnêtes, vega n'a carrément pas tort. direct, athéna s'dit que tous les petits morceaux qu'il y dans les bocaux de la salle d'à côté ont été prélevés ici. putain, qu'est-ce qu'elles foutent là? "Si, ouais. Et j't'avoue que je suis pas fan de l'ambiance." à peine athéna finit sa phrase que des bruits se font entendre contre la première porte. ok. non. athéna vire la cale qu'elle a mis et laisse la porte se refermer derrière elles. elle préfère être enfermée dans une salle d'autopsie plutôt que se faire autopsiée. c'un choix.

"Okay, faut vraiment sortir maintenant. Y’a pas le choix." athéna hoche la tête et cherche une autre porte. y a forcément une entrée ou une sortie suivant d'où on vient. ils peuvent pas faire entrer les cadavres par l'endroit où les gens passent. cadavres ou pas d'ailleurs, mais bref, athéna se comprend. c'obligé. elle voit une grosse porte grise, s'précipite pour chercher tout autour. voit un bouton métallique sur le côté. appuie. et la porte se déverrouille. aussi simple que ça? elle a un doute pendant une seconde. si ça s'trouve, la pièce dans laquelle elles vont se retrouver sera encore pire. c'possible ça? elle en sait rien. mais pourquoi ils feraient compliqués pour accueillir des cadavres? y a pas de poignée sur la porte. fuck fuck fuck. "Vega, viens vite !" parce que même à travers la porte, les bruits s'entendent contre la première. elles ont plus le temps d'hésiter. athéna pousse la porte et quand elle sent l'air contre son visage, elle soupire de bonheur. ça dure pas longtemps. elle referme la porte derrière vega. "Faut qu'on se casse, mais putain, faut que ce soit discret. S'il y a les flics quelque part, on est mortes dans tous les cas." faut qu'elles trouvent un endroit où se planquer. et vite.

_________________
- - tell me why you can't control the feelings you desire. burning all my bridges as you set my walls on fire. save me being honest, babe, save me from your promises. take me with your constant shame, let me bleed your love away.
Revenir en haut Aller en bas
Vega Soares
Vega Soares
- Whisper in my ear -
Messages / : 79
pseudo / : nox.eternam
crédits / : BALACLAVA (ava), pinterest (signa)
Points / : 17
avatar / : cindy kimberly
âge / : vingt ans, âge ingrât - plus gamine mais pas encore adulte.
statut / : tu vas, tu viens. seule, incapable de te poser, incapable de faire confiance.
quartier / : un petit studio à mexicantown, quartier où il fait bon vivre, qui respire la bonne humeur. ça te donne un peu d'espoir sur la ville - et puis ça te rapproche un tout petit peu de tes origines latines.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t1371-vega-soares#21426 http://crocodilegames.forumactif.com/t1372-vega-soares#21427 http://crocodilegames.forumactif.com/t1365-angel-on-fire-vega#21238

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyLun 23 Mar - 20:22



Tu te mets à chercher une possibilité de sortie avec Athéna. T’as compris qu’elle était pas aussi curieuse que toi — et tu comprends aussi son envie de quitter les lieux au plus vite. C’est plus raisonnable que de s’attarder ici pour des broutilles, elle a raison. Mais t’y peux rien si ton esprit vagabonde sur le pourquoi du comment. T’es comme ça, c’est dans ta nature. Mais tu veux bien faire un effort, pour le collectif. Et parce que bon, tout comme elle, t’as pas envie que des parties de ton corps se retrouvent à leur tour dans ces bocaux remplis de liquide qui semble visqueux. Ça serait du gâchis, t’es bien trop bonne pour te faire charcuter de la sorte.

Et faut croire que les efforts payent, puisque tu tombes sur une porte. C’était inespéré, la situation qui ne semble arriver que dans les films — mais bon, te retrouver à fuir d’un alligator dans les égoûts, ça a aussi un goût de film hollywoodien, alors tu devrais plus vraiment être surprise de grand chose. "Bien joué, meuf !" Tu prends le compliment et vous vous engouffrez rapidement dans la pièce tout juste découverte.

Sauf que cette nouvelle pièce, elle est pas plus rassurante que la précédente. Froide, des tables en métal et des instruments un peu trop tranchants à ton goût. Un peu trop morbide, ouais. Parce que ça a des airs de salle d’autopsie — t’as assez regardé Grey’s Anatomy et Dr House pour reconnaître le genre d’endroit. "Si, ouais. Et j't'avoue que je suis pas fan de l'ambiance." Réciproquement, ouais.

Et y’a des bruits sourds qui proviennent de l’autre pièce que vous venez de quitter alors Athé referme la porte et vous enferme dans cette chambre mortuaire. "T’es sérieuse?" Ok, tu comprends la logique, y’a quelqu’un plus près de l’autre pièce que celle-ci, mais est-ce que c’était vraiment la bonne décision d’être une nouvelle fois enfermée sans savoir si y’a une issue possible ? Pas vraiment sûre. Quoi qu’il en soit c’est que faut vraiment que vous sortiez d’ici au plus vite. T’imagines que la personne qui tambourine contre la porte d’à-côté et joue avec la poignée, c’est la même personne que t’as vu se tenir dans l’encadrement de la porte de la bibliothèque d’un air totalement flippant.

Alors tu tournes autour de la pièce, y’a tes yeux qui se posent un peu partout pour analyser ce que tu vois et essayer d’en tirer une utilité. "Vega, viens vite !" Ton attention est reportée vers Athéna et vers… une porte ouverte? Sérieux? Si simple? P’têtre pas si simple que ça au final, parce que les coups s’intensifient non loin de vous. Alors tu emboites le pas à ton amie, non sans oublier de t’emparer d’un scalpel au passage, qui trainait au milieu d’autres instruments médicaux à côté de la table centrale.

Et vous sortez. Dehors. Il fait nuit noire mais l’air frais est bien là. Et tu soupires de soulagement. Aucune idée d’où vous êtes, mais vous n’êtes plus à l’intérieur alors c’est un bon point. "Faut qu'on se casse, mais putain, faut que ce soit discret. S'il y a les flics quelque part, on est mortes dans tous les cas." Flics ou pas, tu t’en fiches. Au pire, ça sera de la légitime défense. Parce que t’entends dans ton dos un boucan monstre. Comme si une porte venait de tomber. Et c’est probablement ça. Le taré a défoncé la porte pour entrer dans la salle où vous vous étiez enfermées. Et lui, il connaît probablement le passage secret. Et la porte de sortie par laquelle vous venez de passer. Ça veut dire qu’il doit être près. Genre, tout près.

Et tu tires Athéna par le poignet en te mettant à courir. "Dépêche-toi! Vite!" Vous vous éloignez de la ruelle dans laquelle vous aviez atterri pour rejoindre la route principale et vous entendez un gros bruit sourd derrière vous : la porte en métal qui claque contre le mur. Et t’as pas besoin de te retourner longtemps pour le voir — le gros gaillard que t’as aperçu quand Athéna t’a rejointe à l’entrée du manoir. Et tu hurles. C’est plus fort que toi, c’est la peur qui prend le dessus, tu hurles et tu cours encore plus vite. Le sprint de ta vie. Tu t’arrêtes pas, tu vérifies même pas s’il vous suit ou pas — tu cours jusqu’à ce que t’aies plus de souffle, jusqu’à ce que t’aies l’impression que ça fait suffisamment longtemps que tu cours pour qu’il ait abandonné derrière vous. Tu ralentis peu à peu, parce que ton corps ne suit plus, mais ta main reste toujours fermement accrochée au scalpel. Sait-on jamais.


_________________


would you bleed for me? lick it off my lips like you needed me? would you sit me on a couch with your fingers in my mouth? you look so cool when you're reading me, go on and light a cigarette, set a fire in my head tonight / // trouble stripped, halsey.


Revenir en haut Aller en bas
Athéna Kaiser
obélix
bolossage du staff / : hell of a night (athéna) // intrigue WOphhiZk_o
Messages / : 1561
pseudo / : darley (elisa).
crédits / : ava @astra / sign @siren charms.
hell of a night (athéna) // intrigue 6840844db6ee55125e2c5135ea909e0d
_________________

MOODBOARD

_________________

hell of a night (athéna) // intrigue 797354clubvulgaire1

Spoiler:
 

Points / : 215
avatar / : nicola peltz.
âge / : vingt-trois ans.
statut / : c'pas clair. pas déterminé. pas énoncé à haute voix. mais c'tout comme. y a plus qu'ares qui compte.
quartier / : krainz woods, dans un appart un peu pourri, mais qu'elle a arrangé à sa sauce avec ares, son frère. et les voisins se plaignent, mais c'est pas comme si les kaiser en avaient quelque chose à foutre.
Voir le profil de l'utilisateur http://crocodilegames.forumactif.com/t906-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t907-athena-kaiser http://crocodilegames.forumactif.com/t902-somewhere-in-between-athena

hell of a night (athéna) // intrigue Empty
MessageSujet: Re: hell of a night (athéna) // intrigue   hell of a night (athéna) // intrigue EmptyMar 24 Mar - 17:53

elles passent d'une pièce morbide à une autre. à croire que c'est fait exprès. mais c'pas grave, tant qu'elles trouvent un moyen de sortir de là. et si, au début, athéna avait laissé une cale pour ne pas qu'elles se retrouvent coincées encore une fois, elle la retire bien assez vite quand d'autres bruits se font entendre contre la première porte. c'mort, elles vont pas se faire buter par un psychopathe sans qu'on retrouve jamais leurs cadavres. et puis merde, elles vont pas se faire découper. pire encore, découper pendant qu'elles sont encore vivantes. non, c'mort. "T’es sérieuse?" athéna se retourne vers vega. "Bah ouais, ça nous laisse plus de temps pour trouver une vraie sortie." dit athéna comme si ce qui se passait dans sa tête était évident pour tout le monde. d'ailleurs, elle se focalise pas sur ça pendant plus longtemps, elle se remet déjà à chercher une autre sortie. une vraie sortie.

et elle finit par la trouver, au début, ça lui parait beaucoup trop simple. elle s'dit que c'est un piège. sauf que piège ou pas, faut qu'elles sortent de là. l'hésitation, ce sera pour une autre fois. et ce serait grave con de mourir ici. y a plein de morts vraiment nulles. surtout qu'elle sait qu'ares serait même pas au courant. peut-être qu'il se dirait qu'elle l'a abandonné? ouais, non, c'mort. alors elle dit à vega de venir avec elle. et elles sortent. grande bouffée d'air pur. elles sont libres, mais peut-être pas pour très longtemps. y a un boucan pas possible qui provient de derrière elles. comme si une porte venait de se faire défoncer. comme si quelqu'un approchait. putain. putain. putain. "Dépêche-toi! Vite!" lui dit vega en lui attrapant le poignet pour qu'elles se mettent à courir. et tandis qu'elles sont en train de courir comme des dératées pour s'éloigner, y a un grand bruit derrière elles. athéna a envie de se retourner, mais elles y voient rien et elle sait que si elle se retourne, elle pourrait trébucher. elle a pas envie de se faire buter. elle a pas envie qu'elles se fassent buter.

au bout d'un moment, elles ralentissent. suffisamment loin. athéna se retourne, y a rien derrière elles. et direct, athéna regarde s'il y a du réseau. c'le cas. tant mieux. ça veut dire qu'elles vont pouvoir rentrer ou prévenir quelqu'un si jamais y a un problème. saines et sauves.

(rp terminé)

_________________
- - tell me why you can't control the feelings you desire. burning all my bridges as you set my walls on fire. save me being honest, babe, save me from your promises. take me with your constant shame, let me bleed your love away.
Revenir en haut Aller en bas
 
hell of a night (athéna) // intrigue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R O C O D I L E / G A M E S :: hors-jeu / :: version huit :: les rps-
Sauter vers: